Les 80 députés qui refusèrent de sacrifier la République

mardi 22 novembre 2022
par  Philippe Landru

Quelques jours après l’armistice du 22 juin 1940, signé à Rethondes après la défaite de la France contre l’Allemagne nazie, à la demande du président du Conseil Philippe Pétain, l’Assemblée nationale (réunion du Parlement composé de la Chambre des députés et du Sénat), convoquée à Vichy (Allier) le 10 juillet 1940 par le président de la République française Albert Lebrun, adopta à la quasi-unanimité la révision constitutionnelle donnant « tout pouvoir au gouvernement de la République […] de promulguer […] une nouvelle constitution de l’État français [qui] devra garantir les droits du travail, de la famille et de la patrie ». Ce vote mit un terme à la Troisième République et institua l’« État français », dit régime de Vichy qui s’engagea dans la voie de la collaboration avec le Troisième Reich durant la Seconde Guerre mondiale et l’occupation. Ce vote se fit dans le théâtre du Grand Casino de Vichy.

Le 10 juillet 1940, les parlementaires inscrits étaient au nombre de 846 (544 députés et 302 sénateurs). Seuls 670 prirent part au vote (426 députés et 244 sénateurs). En effet, 176 parlementaires étaient absents, dont 27 à ce moment-là en mer, embarqués sur le paquebot Massilia, 17 parlementaires décédés et un grand nombre se trouvant, à cause de la guerre, dans l’impossibilité de rejoindre Vichy ou ne souhaitant pas s’y rendre ». 61 parlementaires communistes ne pouvaient siéger : depuis janvier 1940, ils étaient déchus de leur mandat à la suite du pacte germano-soviétique. La séance était présidée par le président du Sénat, Jules Jeanneney (qui ne prit pas part au vote en raison de sa fonction). 20 autres parlementaires s’abstinrent.

Sur 649 suffrages exprimés :
- 80 parlementaires (57 députés et 23 sénateurs) votèrent « non » ;
- 569 approuvèrent (357 députés et 212 sénateurs) (soit 87,67 % des suffrages exprimés).

Voter non était un acte courageux : c’était non seulement prendre le risque de mettre un terme à sa carrière politique, de se voir rejeter de sa sphère publique, voire parfois familiale, mais également d’assombrir son avenir, y compris physiquement. Beaucoup rentrèrent dans la résistance, et certains d’entre eux moururent en déportation. Après 45 évidemment, la situation fut inversée : ceux qui avaient voté les pleins-pouvoirs furent frappés d’inéligibilité, tandis que pour les 80, la fierté et la reconnaissance officielle fit place à l’humiliation et à la déchéance. Il est ainsi intéressant de noter au point de vue funéraire que pour certains d’entre eux, avoir fait partie des 80 tient lieu d’épitaphe.

JPEG - 33.3 ko
Tombe de Georges Bruguier à Carcassonne (11)
JPEG - 27 ko
Tombeau de Jean Mendiondou à Oloron-Sainte-Marie (64).
JPEG - 36.3 ko
Tombe de Henry Sénès au cimetière du Muy (83).
JPEG - 50.3 ko
Tombe de Justin Luquot à Coutras (33).
JPEG - 9.2 ko
Tombe de Séraphin Buisset à Rives (38)
JPEG - 21.3 ko
Tombe de Lucien Hussel au cimetière de Pipet de Vienne (38)
JPEG - 48.7 ko
Tombe de Maurice Montel, le dernier des survivants des 80, à Ruynes-en-Margeride (15)

Cet article a pour but de mettre en lumière et rendre hommage à ces 80 parlementaires qui refusèrent de sacrifier la République.

Les différentes forces politiques

SFIO radicaux GD ARGRI Gauche ind. PDP GDRI UPF RIAS USR

Les parlementaires sont présentés non pas selon les départements dont ils étaient les élus, mais selon ceux dans lesquels ils sont inhumés. La plupart d’entre eux sont de facto inhumés dans « leur » département.


Ain (01)


- René NICOD (1881-1950) - député de l’Ain - inhumé au cimetière d’Oyonnax.


Allier (03)


- Marx DORMOY (1888-1941) - sénateur de l’Allier - inhumé au cimetière Saint-Paul de Montluçon.


Alpes-Maritimes (06)


- Jules MOCH (1893-1985) - député de l’Hérault - inhumé au cimetière de Cabris.


Ardèche (07)


- Marius MOUTET (1879-1968) - député de la Drôme - inhumé au cimetière de Largentière.


Ariège (09)


- François CAMEL (1893-1941) - député de l’Ariège - inhumé au cimetière de Saint-Lizier.


Aude (11)


- Georges BRUGUIER (1884-1962) - sénateur du Gard - inhumé au cimetière de la Cité de Carcassonne.
- Henri GOUT (1876-1953) - député de l’Aude - inhumé au cimetière Saint-Vincent de Carcassonne.


Aveyron (12)


- Paul RAMADIER (1888-1961) - député de l’Aveyron - inhumé au cimetière Miramont de Decazeville.


Bouches-du-Rhône (13)


- Félix GOUIN (1884-1977) - député des Bouches-du-Rhône - inhumé au cimetière Saint-Sulpice d’Istres.
- Louis GROS (1873-1963) - sénateur du Vaucluse - inhumé au cimetière de Fontvieille.


Cantal (15)


- Maurice MONTEL (1900-1996) - député du Cantal - inhumé au cimetière de Ruynes-en-Margeride. Il fut le dernier survivant des 80 parlementaires.


Cher (18)


- Marcel PLAISANT (1887-1958) - sénateur du Cher - inhumé au cimetière d’Ignol.


Corrèze (19)


- Jean-Alexis JAUBERT (1879-1961) - député de Corrèze - inhumé au cimetière de Larche.


Dordogne (24)


- Camille BEDIN (1893-1979) - député de Dordogne - inhumé au cimetière d’Excideuil.


Doubs (25)


- Léonel de MOUSTIER (1882-1945) - député du Doubs - inhumé dans la chapelle du château de Bournel de Cubry.


Drôme (26)


- Marcel-François ASTIER (1885-1947) - sénateur de l’Ardèche - inhumé au cimetière de Soyons (26).


Eure (27)


- Edouard FROMENT (1884-1973) - député de l’Ardèche - inhumé au cimetière de Vernon.


Finistère (29)


- Albert LE BAIL (1898-1952) - député du Finistère - inhumé au cimetière de Plozévet.
- Victor LE GORGEU (1881-1963) - sénateur du Finistère - inhumé au cimetière Saint-Martin de Brest.
- Jean-Louis ROLLAND (1891-1970) - député du Finistère - inhumé au cimetière Saint-Jean de Landerneau.
- Paul SIMON (1886-1956) - député du Finistère - inhumé au cimetière de Landerneau.
- François TANGUY-PRIGENT (1909-1970) - député du Finistère - inhumé au cimetière de Saint-Jean-du-Doigt.
- Pierre TRÉMINTIN (1876-1966) - député du Finistère - inhumé au cimetière de Plouescat.


Haute-Garonne (31)


- Vincent AURIOL (1884-1966) - député de Haute-Garonne - inhumé au cimetière de Muret.


Gironde (33)


- Jean-Ferdinand AUDEGUIL (1887-1956) - député de Gironde - inhumé au cimetière de la Chartreuse de Bordeaux.
- Gaston CABANNES (1882-1950) - député de Gironde - inhumé au cimetière de la Chartreuse de Bordeaux.
- Justin LUQUOT (1881-1944) - député de la Gironde - inhumé au cimetière de la Garenne de Coutras.
- Jean-Emmanuel ROY (1887-1962) - député de la Gironde - inhumé au cimetière de Naujan-et-Postiac (33).


Hérault (34)


- Vincent BADIE (1902-1989) - député de l’Hérault - inhumé au cimetière Saint-Etienne de Montpellier.
- Paul BOULET (1894-1982) - député de l’Hérault - inhumé au cimetière Saint-Lazare de Montpellier (34).


Isère (38)


- Séraphin BUISSET (1870-1949) - député de l’Isère - inhumé au cimetière de Rives (38).
- Lucien HUSSEL (1889-1967) - député de l’Isère - inhumé au cimetière du Pipet de Vienne.
- Léon MARTIN (1873-1967) - député de l’Isère - inhumé au cimetière Saint-Roch de Grenoble.


Loir-et-Cher (41)


- Robert MAUGER (1891-1958) - député du Loir-et-Cher - inhumé au cimetière de Contres (41).
- Joseph PAUL-BONCOUR (1873-1972) - sénateur du Loir-et-Cher - inhumé au cimetière de Saint-Aignan.


Lot-et-Garonne (47)


- Pierre CHAUMIÉ (1880-1966) - sénateur du Lot-et-Garonne - inhumé au cimetière Gaillard d’Agen.


Lozère (48)


- Pierre de CHAMBRUN (1865-1954) - sénateur de Lozère - inhumé au cimetière de Marvéjols (48) [1].


Manche (50)


- Joseph LECACHEUX (1880-1952) - député de la Manche - inhumé au cimetière de Montebourg [2].


Marne (51)


- Alfred MARGAINE (1870-1953) - député de la Marne - inhumé au cimetière de Sainte-Menehould.


Meuse (55)


- Gaston THIÉBAUT (1898-1982) - député de la Meuse - inhumé au cimetière de Samogneux.


Nord (59)


- André ISORÉ (1891-1968) - député du Pas-de-Calais - inhumé au cimetière de Dunkerque [3].


Puy-de-Dôme (63)


- Philippe SERRE (1901-1991) - député de Meurthe-et-Moselle - inhumé au cimetière de Sayat (63).


Pyrénées-Atlantiques (64)


- Auguste CHAMPETIER de RIBES (1882-1947) - sénateur des Pyrénées-Atlantiques - inhumé au cimetière de Castetis.
- Maurice DELOM-SORBÉ (1898-1986) - député des Pyrénées-Atlantiques - inhumé au cimetière de Séméacq-Blachon.
- Jean MENDIONDOU (1885-1961) - député des Pyrénées-Atlantiques - inhumé au cimetière Sainte-Croix d’Oloron-Sainte-Marie.


Hautes-Pyrénées (65)


- Gaston MANENT (1884-1964) - député des Hautes-Pyrénées - inhumé au cimetière de Bagnères-de-Bigorre.


Rhône (69)


- Emile BENDER (1871-1953)) - sénateur du Rhône - inhumé au cimetière de Charentay.
- Laurent BONNEVAY (1870-1957) - député du Rhône - inhumé au cimetière de Saint-Didier-au-Mont-d’Or.
- Alfred ELMIGER (1886-1958) - député du Rhône - inhumé à l’ancien cimetière de la Croix-Rousse de Lyon.


Haute-Savoie (74)


- Amédée GUY (1882-1957) - député de la Haute-Savoie - inhumé au cimetière de Bonneville.
- André PHILIP (1902-1970) - député du Rhône - inhumé au cimetière des Houches.


Paris (75)


- Jean BIONDI (1900-1950) - député de l’Oise - inhumé au Père Lachaise.
- Jean HENNESSY (1874-1944) - député des Alpes-Maritimes - inhumé au Père Lachaise.
- René RENOULT (1867-1946) - sénateur du Var - inhumé au cimetière Montparnasse.


Seine-Maritime (76)


- Octave CRUTEL (1879-1961) - député de Seine-Maritime - inhumé au cimetière Saint-Sever de Rouen.


Seine-et-Marne (77)


- Arthur CHAUSSY (1880-1945) - député de Seine-et-Marne - inhumé au cimetière de Château-Landon.


Yvelines (78)


- Léon BLUM (1872-1950) - député de l’Aude - inhumé au cimetière de Jouy-en-Josas.


Var (83)


- Joseph COLLOMP (1865-1946) - député du Var - inhumé au cimetière de Flayosc.
- Henri SÉNÈS (1877-1961) - sénateur du Var - inhumé au cimetière du Muy (83).


Vendée (85)


- Achille DAROUX (1866-1953) - député de Vendée - inhumé au cimetière de Maillezais.


Haute-Vienne (87)


- Léon ROCHE (1895-1944) - député de la Haute-Vienne - inhumé au cimetière Montparnasse à Paris, il fut transféré en 1947 au cimetière d’Oradour-sur-Vayre.


Hauts-de-Seine (92)


- Justin GODART (1871-1956) - sénateur du Rhône - inhumé au cimetière parisien de Bagneux.


Seine-Saint-Denis (93)


- Alexandre BACHELET (1866-1945) - sénateur de Seine-Saint-Denis - inhumé au cimetière communal de Saint-Ouen.


Absence de sépulture


- Claude JORDERY (1876-1945) - député du Rhône - mort en déportation à Bergen-Belsen.
- Augustin MALROUX (1900-1945) - député du Tarn - mort en déportation à Bergen-Belsen.
- Joseph Paul RAMBAUD (1879-1944) - sénateur de l’Ariège - mort en déportation à Buchenwald.
- Isidore THIVRIER (1874-1944) - député de l’Allier - mort en déportation au camp de concentration de Natzweiler-Struthof.


Lieu inconnu


- Joseph DÉPIERRE (1888-1961) - sénateur du Rhône - mort à Bourg-de-Thizy [4].
- Paul FLEUROT (1874-1946) - député de Paris - mort à Cannes (06) [5].
- Emile FOUCHARD (1902-1996) - député de Seine-et-Marne - mort à Montfermeil (93) [6].
- Paul GIACOBBI (1896-1951) - sénateur de Corse - mort à Neuilly-sur-Seine (92) [7].
- Eugène JARDON (1895-1977) - député de l’Allier - mort à Domérat (03) [8].
- François LABROUSSE (1878-1951) - sénateur de Corrèze - mort à Brive (19) [9].
- Louis NOGUÈRES (1881-1956) - député des Pyrénées-Orientales - mort à Bages (66) [10].
- Jean ODIN (1889-1975) - sénateur de Gironde - mort à Bordeaux (33) [11].
- Jean PERROT (1889-1976) - député du Finistère - mort à Esquibien (29) [12].
- Georges PÉZIÈRES (1885-1941) - sénateur des Pyrénées-Orientales - mort à Perpignan (66) [13].
- Camille ROLLAND (1875-1964) - sénateur du Rhône - mort à Villeurbanne (69) [14].
- Joseph ROUS (1881-1974) - député des Pyrénées-Orientales - mort à Ax-les-Thermes (09) [15].
- Michel ZUNINO (1889-1958) - député du Var - mort à la Garde (83) [16].


[1concession n° 60

[2Ai demandé une photo

[3En attente de savoir dans quel cimetière de la ville.

[4Pas inhumé à Bourg de Thizy ni Thizy. En attente d’une réponse de La Gresle.

[5En attente d’une réponse.

[6En attente d’une réponse de Chelles.

[7En attente d’une réponse de Venaco.

[8En attente d’une réponse.

[9Pas inhumé à Brive ni à Donzenac. En attente de Sainte-Féréole

[10En attente d’une réponse de Thuir.

[11En attente d’une réponse de la Chartreuse.

[12En attente d’une réponse.

[13En attente d’une réponse de Perpignan et de La Boissière.

[14Il n’est ni à Villeurbanne, ni à Brignais (confirmé par la mairie).

[15En attente d’une réponse de Prades. Il n’est pas à Ax (confirmé par la mairie).

[16En attente d’une réponse.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Les 80 députés qui refusèrent de sacrifier la République