MONACO : cimetière

visité en août 1998 puis en juillet 2013
jeudi 2 janvier 2014
par  Philippe Landru

JPEG - 38.3 ko JPEG - 44.4 ko Ouvert en 1868, peu médiatisé, même sur le net, le cimetière de Monaco est une pâtisserie que certains trouveront délicate et d’autres fort écœurante... Il est vrai que l’Italie est toute proche, et que la statuaire pompeuse et larmoyante y est ici tout aussi dense que de l’autre coté des Alpes. Le cimetière à vue sur la mer dont il est pourtant assez éloigné (mais de Monaco, qui ne l’a pas ?). Il a également vue sur les grues qui ne cessent de verticaliser la principauté. Le blanc aveuglant du minéral prédomine, des parties supérieures aux parties les plus basses, le tout s’étageant en terrasses, columbarium, coursives... Comme en Italie, des galeries à arcades abritent parmi les tombeaux les plus mégalos. JPEG - 32.2 ko

La statuaire est généralement peu originale, mais elle est omniprésente, et l’ensemble du cimetière est tout de même bien intéressant à visiter pour trouver de nouveaux témoignages de squelettes, d’animaux, de petites-filles toujours sages, de veuves toujours inconsolables, de militaires toujours courageux, fixés dans la minéralité monégasque.

JPEG - 29.6 ko
Derrière les tombes... la mer

JPEG - 34.6 ko

Peu de célébrités à Monaco, mais quelques très grandes pointures tout de même, venues pour certains dans des exils dorés. En plein milieu, le plus anar est paradoxalement le seul vrai monégasque : le paradis est-il aussi fiscal au cimetière de Monaco ? JPEG - 44.1 ko


Curiosités


- A l’entrée du cimetière, une stèle posée par Rainier III en 1993 commémore les victimes juives durant la Seconde Guerre mondiale. JPEG - 36.2 ko

- Le principal intérêt de ce cimetière, surtout pour le visiteur qui ne connaît pas les cimetières monumentaux italiens, est la démesure des tombeaux sur fond azuréen (de la mer et du ciel), et la lourdeur et la variété des essences de fleurs et de plantes adaptées au climat méditerranéen, le tout sur fond de silence ouaté tel qu’il existe toujours dans les cimetières confidentiels des quartiers chics. Sans nullement prétendre à l’exhaustivité, j’en propose ici quelques exemplaires remarquables. JPEG - 41.7 ko JPEG - 38.8 ko JPEG - 30 ko JPEG - 38 ko JPEG - 31.2 ko JPEG - 37.9 ko JPEG - 43.2 ko JPEG - 32.4 ko JPEG - 28.4 ko JPEG - 36.5 ko JPEG - 38.9 ko JPEG - 35.6 ko JPEG - 40.8 ko JPEG - 31.8 ko JPEG - 36.9 ko

L’une des catégories les plus populaires : les enfants sages ! JPEG - 39.1 ko JPEG - 25.4 ko JPEG - 28.1 ko JPEG - 36.5 ko JPEG - 37.6 ko

JPEG - 30.8 ko
La porte des toilettes du cimetière...
... classieux !!
JPEG - 26 ko
Le monument aux morts

- Comme à Nice, Cannes ou Menton, le cimetière témoigne évidemment du caractère éminemment cosmopolite de l’aristocratie et de la grande bourgeoisie internationale en villégiature à Monaco. JPEG - 30.7 ko JPEG - 23.2 ko

- Le cimetière est ponctué de mausolée imposant recouvrant les dépouilles de hauts fonctionnaires de la principauté : c’est par exemple le cas de celui du baron Edouard Imberty (+1874), qui fut gouverneur général de Monaco. JPEG - 38.1 ko


Célébrités : les incontournables...


- Bob AZZAM
- Joséphine BAKER
- Anthony BURGESS
- Léo FERRÉ
- Jean-Michel FOLON

La compositrice et pianiste Cécile Chaminade, morte en 1944, fut en un premier temps inhumée ici mais fut transférée ultérieurement dans la 13ème division du cimetière parisien de Passy.


... mais aussi


De nombreuses personnalités du cimetière appartiennent uniquement à la culture monégasque (Hector Otto, Théodore Gastaud, Jean Notari, Emile de Loth...), mais il est tout-à-fait possible que des personnalités plus ou moins majeures aient été inhumées ici confidentiellement.

- Jean-Baptiste ARBAN (1825-1889) : cornettiste, enseignant et compositeur français, il fut l’auteur de la Grande Méthode complète pour cornet à pistons et saxhorn publiée en 1864, qui est encore aujourd’hui la méthode de référence pour l’apprentissage de la trompette et du cornet. JPEG - 21.6 ko

- la comédienne Marie BELL (Marie Bellon : 1900-1985), modèle de JPEG - 6 ko la femme fatale dans les années 30, qui joua également beaucoup au théâtre et qui dirigea le théâtre du Gymnase qui porte désormais son nom. Avec elle repose son JPEG - 10.6 ko époux, le séduisant acteur Jean CHEVRIER (1915-1975), qui joua beaucoup au cinéma et qui interpréta beaucoup pour le cinéma des rôles où il portait l’uniforme d’officier. Leur tombe est immédiatement à la droite de celle de Joséphine Baker. BMP - 300.9 ko

- François BELLINI (1836 - 1910) : musicien à l’Orchestre du Casino de Monte-Carlo, compositeur, professeur de musique, il fut nommé en 1884 Maître de Chapelle à la Cathédrale. Il composa de nombreuses œuvres notamment une Oraison Funèbre exécutée aux obsèques du Prince Charles III, en 1889. JPEG - 45.1 ko

- L’auteur de BD italien Giovanni Luigi BONELLI (1908-2001), cocréateur du cow boy Tex Willer. Le socle et la statue qui la surmonte reproduisent l’univers de l’artiste. JPEG - 38 ko JPEG - 28.2 ko

- Le comédien Lucien GALLAS (Lucien Galas : 1904-1967), qui tourna des JPEG - 15.9 ko années 30 aux années 50. Il fut l’époux de Ginette Leclerc. JPEG - 7.4 ko

- L’athlète italien Augusto MACCARIO (1889-1927), qui participa aux JO d’Anvers en 1920. Il est statufié en train de courir sur sa tombe. JPEG - 38.4 ko

- Le violoniste mexicain d’origine polonaise Henryk SZERYNG (1918-1988), JPEG - 6.8 ko qui fit une carrière internationale. JPEG - 38.2 ko

- L’ingénieur agronome Louis VATRICAN (1904-2007), qui après avoir travailler JPEG - 13.3 ko en Afrique, devint directeur du Jardin exotique de Monaco auquel il donna une réputation internationale. JPEG - 39.8 ko

- Le voyagiste belge René Charles WASTEELS (2006), qui se tourna vers le marché des étudiants et qui créa dans les années 70 le fameux billet BIGE. Lors de ma visite, sa tombe était totalement vide de tout ornement et anonyme. JPEG - 33.7 ko


Merci à Michel Schreiber pour la photo Gallas.


Commentaires

Logo de Dante Myriam
MONACO : cimetière
lundi 5 juin 2017 à 10h48 - par  Dante Myriam

Bonjour, Roger Moore a t’il bien été inhumé dans le cimetière de Monaco ? C’était son souhait, je cherche et ne trouve rien. Il a été incinéré mais désirait reposer à Monaco, est-il possible d’aller se receuillir sur sa tombe, ou devant son urne ?
Merci pour votre réponse

Site web : Roger Moore
Logo de capnade
dimanche 27 août 2017 à 15h49 - par  capnade

Bonjour,
Avez vous eu une réponse à votre question ? J’aimerai également aller me recueillir sur la tombe de Roger Moore à Monaco, mais y est il vraiment ?
Merci

Logo de CHAMPAURIE Jean-Hervé
MONACO : cimetière
jeudi 2 juin 2016 à 16h50 - par  CHAMPAURIE Jean-Hervé

Louis Chiron, né et mort à Monaco, pilote de course automobile, ne semble pas figurer parmi les tombes ? Où est-il enterré (il est le seul pilote à avoir remporté le Grand Prix de Monaco et le Rallye de Monaco). Il est également célèbre pour sa longévité (en activité en F1 à 56 ans, avec son écharpe à pois) mais aussi pour sa dénonciation calomnieuse de Hellé de Nice qu’il condamna dans l’esprit du public sans preuves alors qu’il fut lui-même un collaborateur zélé des nazis en conduisant des Mercédes et auto union ! Il devint même ensuite un auxiliaire du grand prix pour le prince Rainier.

Logo de Evert J. VAN GINKEL
MONACO : cimetière
mardi 19 août 2014 à 17h54 - par  Evert J. VAN GINKEL

Est-ce-que quelqu’un sait si le commandant Forzinetti, bien connu de sa rôle dans l’affaire Dreyfus, décédé à Monaco en 1906, est enterré ici ? Cést pour une liste que je fais des tombes des acteurs pincipaux de l’affaire.

Merci,

Evert van Ginkel, Leiden, Pays-Bas

Logo de cp
MONACO : cimetière
jeudi 2 janvier 2014 à 23h08 - par  cp

« Chez Léo, tout est faux »

Ainsi Brel résumait ce qu’il pensait de son confrère ; un confrère tout contrit de la distance que le flamand a toujours maintenu entre eux.

Une petite histoire qui se racontait participait-elle peut-être de cette durable défiance. Ferré aimait les belles voitures, versions coupés sportifs, et quand il cheminait en tournée, d’une ville à l’autre, il reliait (Presque…) les bourgades entre elles au volant de Jaguar, Porsche, Mercedes… Mais son chauffeur avait pris de l’avance au volant d’une vaillante Peugeot 403, ils s’échangeaient alors les véhicules quelques kilomètres avant l’arrivée à la salle des fêtes de Maubeuge, où le gymnase de Saint-Flour ; où Léo pouvait débarquer pour lever le point et chantait l’anarchie !

Cela n’enlève rien à son talent, et tout le monde a ses faiblesses !

Pas pire que Simenon se voulant « Père de famille », (Lire les troublants « Mémoires intimes ») mention qu’il aurait voulu inscrire sur son passeport, avant « romancier ». Ce qui n’empêcha pas d’avoir une fille se suicidant à 25 ans, au terme d’un quart de siècle de névrose, et un fils aîné alcoolique grave. Le tout dans une famille voulue radieuse… A part les quelques milliers d’hétaïres qui défilèrent du soir au matin dans la vie de l’écrivain « bon père »… A chacun ses faiblesses

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
MONACO : cimetière
jeudi 2 janvier 2014 à 15h05 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

J’aimerais connaître le prix du centimètre-carré d’une concession perpétuelle (s’il y en a ) dans ce cimetière BCBG monégasque !
Je ne comprends pas la présence, en ces hauts lieux du capitalisme, du chanteur anarchiste et rebelle Léo FERRE, hormis sa volonté de « dormir » avec ses parents !

dimanche 24 août 2014 à 17h18

A compter du 1er janvier 2014, le prix des concessions trentenaires et renouvelables, dans le Cimetière de Monaco, est fixé comme suit :

- caveau de 2 m² 9.700,00 €

- caveau de 3 m² 14.700,00 €

- caveau de 4 m² 24.700,00 €

- grande case (rang 1 à 3) 3.600,00 €

- grande case (à partir du 4ème rang) 1.800,00 €

- petite case 1.150,00 €

- case à urne 1.150,00 €

jeudi 2 janvier 2014 à 15h08 - par  Philippe Landru

Vous êtes parfois dans la caricature politique Ghislain. Il était monégasque et il est inhumé avec ses parents : situation classique.

Navigation

Articles de la rubrique

  • MONACO : cimetière

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

JPEG - 62.4 ko

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?