STOCKHOLM : Skogskyrkogården

Visité en avril 2012
lundi 19 juin 2017
par  Philippe Landru

JPEG - 28.9 ko JPEG - 35.9 ko

Skogskyrkogården (Le Cimetière des Bois) est un cimetière situé à Stockholm en Suède. Il a été construit à la suite d’un concours d’architecture qui a eu lieu en 1915, et qui visait à établir les plans d’un nouveau cimetière au sud de Stockholm. Les vainqueurs du concours furent Gunnar Asplund et Sigurd Lewerentz, deux jeunes représentants du mouvement fonctionnaliste. Les travaux ont débuté en 1917 et se sont terminés en 1920. JPEG - 53.5 ko

JPEG - 37.8 ko Une promenade dans le paysage du Cimetière de la forêt et la visite des chapelles constituent une expérience aussi bien en matière artistique, architecturale que de la nature. Sur la moraine couverte de pins, les architectes ont créé un lieu de sépulture exceptionnel où nature et architecture composent une unité harmonieuse. Tout est pensé jusque dans le moindre détail pour avoir un effet réparateur sur les proches.

JPEG - 35.1 ko
Bon, passé la brochure promotionnelle, quelques réserves cependant : certes, comme en témoignent les photos, je ne l’ai pas visité sous une belle luminosité de printemps (bien qu’en avril). L’endroit exprime la sérénité, mais je l’ai tout de même trouvé assez froid. Sans doute suis-je trop latin pour apprécier l’austérité toute scandinave. Je ne peux pas m’empêcher de penser également que certaines justifications « artistico-symboliques » frisent le grand « n’importe quoi logorrhéique » (comme la justification donnée à la croix : voir plus bas). Après, l’omniprésence végétale est agréable. Chacun se fera son opinion lors de la visite. JPEG - 40.9 ko

Skogskyrkogården a été inscrit en 1994 à la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.


Le site


Le Crématorium et les trois chapelles attenantes (La Foi, L’Espoir et La Sainte croix), dessinés par Gunnar Asplund, ont été terminés en 1940. Cet ensemble, polyvalent et pratique, est marqué par le fonctionnalisme. JPEG - 39.8 ko

Le Centre des visiteurs fut inauguré en 1923, et était à l’origine un bâtiment destiné
au personnel et à l’entretien. Il a été rénové en 1998 pour faire office, entre autres, de centre de visiteurs et d’information, ainsi que de café et de locaux d’exposition. JPEG - 38.5 ko JPEG - 29.5 ko JPEG - 30.5 ko

Plutôt que les tombes, le Cimetière met la nature au premier plan. Pour cette raison, les
sépultures se trouvent principalement dans les parties boisées et les monuments funéraires sont de faible hauteur et simples. JPEG - 36 ko JPEG - 44.3 ko JPEG - 35 ko

Almhöjden (La Butte des ormes). On parvient au Bosquet de la méditation par un long escalier dont les marches sont de plus en plus basses afin de faciliter la montée. JPEG - 23.1 ko JPEG - 30.3 ko

La chapelle de la Résurrection, dessinée par Sigurd Lewerentz, a été terminée en 1925. JPEG - 31.7 ko

Dessinée par Asplund en 1939, la Croix de granit a été financée par un don anonyme. Elle n’a pas vocation d’être un symbole de foi, mais elle symbolise plutôt le cycle de la vie : vie-mort-vie (!) JPEG - 30.6 ko


Les célébrités


Relativement peu de personnalités y reposent par rapport à Norra begravningsplatsen, le cimetière du nord de Stockholm. En outre, la culture suédoise n’est pas précisément très connue en France.

Discret, à l’entrée du cimetière, une plaque très modeste signale la présence du concepteur du lieu, Erik Gunnar ASPLUND (1885-1940). Cet architecte réalisa de nombreux édifices à Stockholm. JPEG - 29.4 ko

Repose cependant dans ce cimetière une star planétaire incontestée : l’actrice Greta GARBO (Greta Lovisa Gustafson : 1905-1990).

JPEG - 7.1 ko « La Divine », figure mythique du cinéma qui « assassina » Garbo dès 1941 et qui vécut encore très longtemps loin de toute médiatisation, était devenue américaine mais c’est bien en Suède qu’elle repose. Elle fut crématisée et ses cendres reposent sous une petite stèle simple, au milieu d’un parterre de fleurs auquel on accède par une allée de dalles. Le tout est finalement assez cinégénique. JPEG - 41.7 ko JPEG - 45.3 ko


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • STOCKHOLM : Skogskyrkogården

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

JPEG - 62.4 ko

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?