Le Prix Renaudot

dimanche 12 décembre 2021
par  Philippe Landru

Le prix Théophraste Renaudot, plus couramment appelé prix Renaudot, est un prix littéraire qui a été créé en 1926 par dix journalistes et critiques littéraires, attendant les résultats de la délibération du jury du prix Goncourt. Sans être organiquement lié à l’Académie Goncourt, le jury du Renaudot joue le rôle de son complément naturel, accentué par l’annonce du résultat, simultanément et dans le même cadre (premier mardi de novembre au restaurant Drouant à Paris).

Les lauréats décédés sont surlignés en mauve.


Les lauréats


1926 : Armand LUNEL (1892-1977) pour Nicolo-Peccavi ou l’Affaire Dreyfus à Carpentras : inhumé au cimetière de Monaco [1].

1927 : Bernard NABONNE (1897-1951) pour Maïtena : inhumé au cimetière de Madiran (65).

1928 : André OBEY (182-1975) pour Le Joueur de triangle

1929 : Marcel AYMÉ (1902-1967) pour La Table-aux-crevés : inhumé au cimetière Saint-Vincent de Montmartre à Paris.

1930 : Germaine BEAUMONT (1890-1983) pour Piège : inhumée au cimetière de Montfort-l’Amaury (78).

1931 : Philippe HÉRIAT (1899-1971) pour L’Innocent : inhumé au Père Lachaise [2].

1932 : Louis-Ferdinand CÉLINE (1894-1961) pour Voyage au bout de la nuit : inhumé au cimetière des Longs-Réages de Meudon (92).

1933 : Charles BRAIBANT (1889-1976) pour Le roi dort

1934 : Louis FRANCIS (1900-1959) pour Blanc

1935 : François de ROUX (1897-1954) pour Jours sans gloire : inhumé au cimetière de Gentilly (94).

1936 : Louis ARAGON (1897-1982) pour Les Beaux Quartiers : inhumé au Moulin de Villeneuve de Saint-Arnoult-en-Yvelines (78).

1937 : Jean ROGISSART (1894-1961) pour Mervale : inhumé au cimetière de Nouzonville (08).

1938 : Pierre-Jean LAUNAY (1900-1982) pour Léonie la bienheureuse

1939 : Jean MALAQUAIS (1908-1998) pour Les Javanais

1940 : Jules ROY (1907-2000) pour La Vallée heureuse : inhumé au cimetière de Vézelay (89).

1941 : Paul MOUSSET (1907-1981) pour Quand le temps travaillait pour nous

1942 : Robert GAILLARD (1909-1975) pour Les Liens de chaîne

1943 : André SOUBIRAN pour J’étais médecin avec les chars : inhumé au cimetière de Gimont (32).

1944 : Roger PEYREFITTE (1907-2000) pour Les Amitiés particulières : inhumé au cimetière d’Alet-les-Bains (11).

1945 : Henri BOSCO (1988-1976) pour Le Mas Théotime : inhumé au cimetière de Lourmarin (84).

1946 : David ROUSSET (1912-1997) pour L’Univers concentrationnaire

1947 : Jean CAYROL (1910-2005) pour Je vivrai l’amour des autres

1948 : Pierre FISSON (1918-2013) pour Voyage aux horizons

1949 : Louis GUILLOUX (1899-1980) pour Le Jeu de patience  : inhumé au cimetière Saint-Michel de Saint-Brieuc (22).

1950 : Pierre MOLAINE (1906-2000) pour Les Orgues de l’enfer : inhumé au cimetière de Sainte-Foy-Lès-Lyon (69).

1951 : Robert MARGERIT (1910-1988) pour Le Dieu nu : inhumé au cimetière d’Isle (87).

1952 : Jacques PERRY (1921-2016) pour L’Amour de rien

1953 : Célia BERTIN (1920-2014) pour La Dernière Innocence

1954 : Jean REVERZY (1914-1959) pour Le Passage

1955 : Georges GOVY (1913-1975) pour Le Moissonneur d’épines

1956 : André PERRIN (1903-1979) pour Le Père

1957 : Michel BUTOR (1926-2016) pour La Modification : inhumé au Cimetière de Lucinges (74).

1958 : Édouard GLISSANT (1928-2011) pour La Lézarde : inhumé au cimetière du Diamant (Martinique).

1959 : Albert PALLE (1916-2007) pour L’Expérience : inhumé au cimetière parisien de Passy.

1960 : Alfred KERN (1919-2001) pour Le Bonheur fragile : inhumé au cimetière Sainte-Hélène de Strasbourg (67).

1961 : Roger BORDIER (1923-2015) pour Les Blés

1962 : Simonne JACQUEMARD (1924-2009) pour Le Veilleur de nuit

1963 : Jean-Marie Gustave LE CLÉZIO ( né en 1940) pour Le Procès-verbal

1964 : Jean-Pierre FAYE (né en 1925) pour L’Écluse

1965 : Georges PEREC (1936-1982) pour Les Choses : crématisé, ses cendres se trouvent au columbarium du Père Lachaise.

1966 : José CABANIS (1922-2000) pour La Bataille de Toulouse : inhumé au cimetière de Balma-Lasbordes (31).

1967 : Salvat ETCHART (1924-1985) pour Le Monde tel qu’il est

1968 : Yambo OUOLOGUEM (1940-2017) pour Le Devoir de violence

1969 : Max-Olivier LACAMP (1914-1983) pour Les Feux de la colère : inhumé au cimetière de Monoblet (30).

1970 : Jean FREUSTIÉ (1914-1983) pour Isabelle ou l’Arrière-saison

1971 : Pierre-Jean RÉMY (1937-2010) pour Le Sac du palais d’été : inhumé au cimetière de Riom-Es-Montagnes (15).

1972 : Christopher FRANK (1942-1993) pour La Nuit américaine : inhumé au cimetière de La Celle-les-Borses (78).

1973 : Suzanne PROU pour La Terrasse des Bernardini : inhumé au cimetière Montparnasse de Paris [3].

1974 : Georges BORGEAUD (1914-1998) pour Le Voyage à l’étranger : inhumé au cimetière de Muraz - Suisse.

1975 : Jean JOUBERT (1928-2015) pour L’Homme de sable

1976 : Michel HENRY (1922-2002) pour L’Amour les yeux fermés : inhumé à Albi (81).

1977 : Alphonse BOUDARD pour Les Combattants du petit bonheur : inhumé au cimetière Montparnasse de Paris [4].

1978 : Conrad DETREZ (1937-1985) pour L’Herbe à brûler

1979 : Jean-Marc ROBERTS (1954-2013) pourAffaires étrangères : inhumé au cimetière Montmartre de Paris [5].

1980 : Danièle SALLENAVE (née en 1940) pour Les Portes de Gubbio

1981 : Michel DEL CASTILLO (né en 1933) pour La Nuit du décret

1982 : Georges-Olivier CHÂTEAUREYNAUD (né en 1947) pour La Faculté des songes

1983 : Jean-Marie ROUART (née n 1943) pour Avant-Guerre

1984 : Annie ERNAUX (née en 1940) pour La Place

1985 : Raphaële BILLETDOUX (née en 1951) pour Mes nuits sont plus belles que vos jours

1986 : Christian GIUDICELLI (né en 1942) pour Station balnéaire

1987 : René-Jean CLOT (1913-1997) pour L’Enfant halluciné

1988 : René DEPESTRE (né en 1926) pour Hadriana dans tous mes rêves

1989 : Philippe DOUMENC (né en 1934) pour Les Comptoirs du Sud

1990 : Jean COLOMBIER (né en 1945) pour Les Frères Romance

1991 : Dan FRANCK (né en 1952) pour La Séparation

1992 : François WEYERGANS pour La Démence du boxeur : inhumé au cimetière Montparnasse de Paris [6].

1993 : Nicolas BRÉHAL (1952-1999) pour Les Corps célestes

1994 : Guillaume LE TOUZE (né en 1968) pour Comme ton père

1995 : Patrick BESSON (né en 1956) pour Les Braban

1996 : Boris SCHREIBER (1923-2008) pour Un silence d’environ une demi-heure : inhumé au cimetière Montparnasse de Paris [7].

1997 : Pascal BRUCKNER (né en 1948) pour Les Voleurs de beauté

1998 : Dominique BONA (née en 1953) pour Le Manuscrit de Port-Ébène

1999 : Daniel PICOULY (né en 1948) pour L’Enfant léopard

2000 : Ahmadou KOUROUMA (1927-2003) pour Allah n’est pas obligé : inhumé dans le carré musulman du cimetière de Bron (69), ses restes sont rapatriés en Côte-d’Ivoire en 2014

2001 : Martine LE COZ (née en 1955) pour Céleste

2002 : Gérard de CORTANZE (né en 1948) pour Assam

2003 : Philippe CLAUDEL (né en 1962) pour Les Âmes grises

2004 : Irène NÉMIROVSKY (1903-1942) [8] pour Suite française : morte à Auschwitz - Pologne.

2005 : Nina BOURAOUI (née en 1967) pour Mes mauvaises pensées

2006 : Alain MABANCKOU (né en 1966) pour Mémoires de porc-épic

2007 : Daniel PENNAC (né en 1944) pour Chagrin d’école

2008 : Tierno MONÉNEMBO (né en 1947) pour Le Roi de Kahel

2009 : Frédéric BEIGBEDER (né en 1965) pour Un roman français

2010 : Virginie DESPENTES (née en 1969) pour Apocalypse Bébé

2011 : Emmanuel CARRÈRE (né en 1957) pour Limonov

2012 : Scholastique MUKASONGA (née en 1956) pour Notre-Dame du Nil

2013 : Yann MOIX (né en 1968) pour Naissance

2014 : David FOENKINOS (né en 1974) pour Charlotte

2015 : Delphine de VIGAN (née en 1966) pour D’après une histoire vraie

2016 : Yasmina REZA (née en 1959) pour Babylone

2017 : Olivier GUEZ (né en 1974) pour La Disparition de Josef Mengele

2018 : Valérie MANTEAU (née en 1985) pour Le Sillon

2019 : Sylvain TESSON (né en 1972) pour La Panthère des neiges

2020 : Marie-Hélène LAFON (née en 1962) pour Histoire du fils

2021 : Amélie NOTHOMB (née en 1966) pour Premier Sang


[1Secteur Giroflée.

[214ème division.

[313ème division.

[418ème division.

[512ème division.

[614ème division.

[76ème division.

[8Récompense posthume.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le Prix Renaudot