MONTPELLIER (34) : cimetière Saint-Etienne

mercredi 27 juillet 2016
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Contrairement au vieux cimetière Saint-Lazare, le cimetière Saint-Etienne a toutes les caractéristiques des cimetières récents, dans sa dimension architecturale et végétale.

C’est ici que repose le guitariste de flamenco Manitas de PLATA (Ricardo Baliardo : 1921-2014). Il popularisa le flamenco en France, enflammant les soirées tropéziennes des années 60 avant de faire une carrière internationale. Né dans la roulotte familiale, à Sète, d’un père marchand de chevaux, il maîtrisa la guitare dès son plus jeune âge sans savoir lire une note. Devenu Manitas de Plata (littéralement « petites mains d’argent » en espagnol, mais plutôt « doigts de fée ») le jeune gitan commence à fréquenter Cocteau, Brigitte Bardot, Picasso et Dali. Le photographe Lucien Clergue le recommanda à des producteurs américains qui le convainquirent d’aller jouer à New York où il triompha au Carnegie Hall. Amateur de grosses voitures et volontiers flambeur, il consacra ses confortables revenus à l’entretien de sa « tribu », jusqu’à 80 personnes vivant de ses subsides, dont les nombreux enfants qu’il eut qu’il eut avec de nombreuses femmes... Considéré un temps comme l’artiste européen le plus connu au monde, il laisse une oeuvre de plus 80 disques enregistrés et 93 millions d’albums vendus à travers le monde. Dans sa tombe repose l’un de ses fils, Joseph Manéro BALIARDO (1941-2012), qui accompagna son père à la guitare durant ses débuts, avant de faire partie du groupe Los Baliardos, tout comme son oncle Hippolite Baliardo.

Dans ce même cimetière, mais dans une tombe distincte, repose le neveu de Manitas, Manolo BISSIERE [1] (1939-2011), également guitariste et chanteur flamenco.


Merci à Bernadette Bessodes et à Greg Gastaldello‎ pour les photos.


[1Manitas de Plata et son fils reposent dans la Section J - Rang 8, tandis que Manolo Bissière repose section J - Rang 9.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?