LEBLANC Maurice (1864-1941)

Montparnasse - 10ème division
mercredi 20 février 2008
par  Philippe Landru

JPEG - 6.4 ko Journaliste et écrivain français, auteur de nombreux romans psychologiques, il est avant tout connu pour le personnage d’Arsène Lupin autour duquel s’organise une cinquantaine de volumes (l’Aiguille creuse, le Bouchon de cristal, l’Île aux trentes cercueils...). Il fut l’ami de Mallarmé et d’Alphonse Allais.

Inhumé au cimetière de Perpignan, son corps fut ultérieurement tranféré à Montparnasse.

***

JPEG - 52.5 ko
Acte de naissance de Maurice Leblanc - Rouen.

JPEG - 26.4 ko Dans le même caveau repose son beau-frère, René RENOULT (1867-1946). Engagé très jeune dans la vie politique en qualité de secrétaire particulier puis de chef de cabinet du président de la Chambre des députés Charles Floquet, il fut député de Haute-Saône de 1902 à 1919, et assuma à plusieurs reprises les fonctions de vice-président. En 1920, il fut élu sénateur du Var et le resta jusqu’en 1944 : il siégea avec le groupe de la gauche démocratique. Il occupa à quatre reprises des fonctions ministérielles, notamment à la Justice et à la Marine.

Il ne cessa, durant les années précédant la seconde guerre mondiale, de mettre en garde contre la menace d’une nouvelle agression allemande. Le 10 juillet 1940, il fit partie des 80 parlementaires qui votèrent contre les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Il s’engagea dans la Résistance et fut arrêté par la Gestapo. Incarcéré à la prison des Baumettes, à Marseille, il fut libéré par les FFI.

JPEG - 29.8 ko

JPEG - 69.6 ko


Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires

Logo de Dr M-F KAHN
LEBLANC Maurice (1864-1941)
vendredi 28 juillet 2017 à 15h14 - par  Dr M-F KAHN

J’ai connu René Renoult à Gap.Et j’étais un lecteur assidu dè dix ans d’Arsène <Lupin et donc connu (mais pas personellement) MauriceLeblanc .La tombe dont il est question et qui n’est pas très loin de ma tombe familiale ( c’est pourquoi je l’ai vue par hasard ) recèle une curiosité : Aussi bien Renoult que M.Leblanc avaient divorcé des soeurs Wormser A Gap René Renoult était accompagné de sa nouvelle femme Henriette née Giriat.cantatrice que ma mère pianiste faisait répéter< ;Des deux soeurs Wormser Marguerite est décédée au début des années cinquante L’aiutre Blanche qui a a peu près mon âge n’est pas indiquée décédée sur la tombe Vit elle toujours ?Et pourquoi ces deux soeurs toutes deux divorcées sont elles dans une tombe commune avec leurs ex-maris ? Qui peut me renseigner ?

Logo de Pierre-Antoine DUMARQUEZ
jeudi 5 octobre 2017 à 12h23 - par  Pierre-Antoine DUMARQUEZ

Bonjour,

Juste une petite précision : Maurice Leblanc avait divorcé de Marie Lalanne (1889-1941), sa première femme, en avril 1895 pour se remarier avec Marguerite Wormser (1865-1950) en janvier 1906. Il n’a pas divorcé de cette dernière.

Par ailleurs, René Renoult était veuf de sa première épouse Blanche Wormser (1863-1931). Il n’en avait pas divorcé et s’était remarié avec Henriette Giriat en 1937.

Cordialement,
PAD
(Président d’honneur de l’Association des Amis d’Arsène Lupin)

LEBLANC Maurice (1864-1941)
samedi 19 novembre 2011 à 15h37

Il est mentionné dans le Beyern de 2008 que Maurice Leblanc était inhumé au cimetière Saint-Martin de Perpignan. Je connais bien ce cimetière après avoir vécu à Perpignan pendant 22 ans. Bernadette Bessodes

lundi 21 novembre 2011 à 09h07

Et pourquoi mon père ne serait il pas enterré à la fois à Paris et à Perpignan ?

Arsène Lupin.

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
samedi 19 novembre 2011 à 18h30 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

Le père d’Arsène Lupin, Maurice LEBLANC, décédé le 6 novembre 1941 à Perpignan d’une congestion pulmonaire, fut enterré en cette même ville jusqu’au 11 octobre 1947, date à laquelle, il fut exhumé et transféré le 14 octobre au cimetière du Montparnasse à Paris où il repose dorénavant .

Il suffit de chercher un peu dans les pages d’internet pour avoir une information fiable et sérieuse à ce sujet, ou bien de se rendre à la médiathèque locale et consulter la biographie de ce grand écrivain !

( Source : site « histoire.andresy.free.fr » )