BAZOCHES (58) : église Saint-Sébastien

Visité en mars 2007
mercredi 6 août 2008
par  Philippe Landru

L’église de Bazoches s’enorgueillit de posséder le tombeau du plus illustre « enfant du pays » : Vauban.

BMP - 72 ko

Sébastien LE PRESTRE DE VAUBAN (1633-1707) fut cadet au régiment de Condé en pleine fronde, mais il se rallia à Mazarin et au jeune roi Louis XIV après l’arrestation de Condé en 1650. Il put diriger son premier siège de ville en Argonne, puis il obtint d’être nommé, grâce aux études qu’il mène, ingénieur du roi en 1655.

Joignant théorie et pratique, il s’attela aux problèmes de défense sur les pas des ingénieurs des fortifications d’Henri IV. Il améliora, inventa, mit en place ; écrivit aussi son traité sur l’attaques des forteresses en 1705. Nommé lieutenant-général en 1688, il reçut la dignité de maréchal de France en 1703. Sa carrière tout entière fut consacrée au roi et au royaume : il construisit ou réaménagea plus de 300 forteresses, dirigea plus de 50 sièges ; ses prises de places sont célèbres : Tournai, Douai, Lille, Maastricht, Mons, Besançon, Namur, Luxembourg... Dès 1673, il fortifia le royaume qu’il nomma « le pré carré » en Flandres et dans le Nord, en Ardennes, Alsace, Rhénanie, en Franche-Comté, Alpes, Bretagne, Roussillon, sans omettre la façade maritime. Il créa des places-fortes avec des échelonnements de défense à Lille, Besançon, Belfort…

Il fut bâtisseur, urbaniste ainsi qu’ingénieur de l’armement, stratège et tacticien, gestionnaire et économiste, comme ingénieur civil. Il écrivit et fit publier son Projet de dîme royale, en 1707, préconisant l’impôt unique, ce qui ne lui causa pas que des amis.

Son corps repose en l’église de Bazoches, près de son château acquis en 1675, tandis que son cœur fut déposé en 1808 en l’église du Dôme aux Invalides de Paris, face au tombeau de Turenne, par décision de Napoléon.

Le carditaphe des Invalides

Lorsque Napoléon ordonna le transfert du cœur de Vauban aux Invalides, il chargea l’architecte Guillaume Trepsat de réaliser un monument funéraire : ce dernier se composait d’une base portant des trophées, une simple colonne surmontée de l’urne contenant le cœur de Vauban. Ce monument fut remplacé en 1847 par un nouveau monument par Antoine Etex.

JPEG - 23.9 ko
Carditaphe de Vauban aux Invalides

Vauban y est représenté appuyé sur des livres qu’il a écrit et tenant un compas rappelant sa fonction d’ingénieur.

A sa gauche, une allégorie des sciences, des outils de mesure figurant à ses pieds ; à sa droite, une allégorie de la guerre, casquée comme Minerve, son égide orné de la tête de Méduse. À ses pieds des boulets évoquent l’artillerie.

Le bas-relief présente des outils d’agriculteur et du matériel d’artillerie.


Commentaires

Logo de Hallez
Le Dernier Des Vauban
samedi 2 décembre 2017 à 17h06 - par  Hallez

Bonjour
Dans ma Region il y a Le Dernier des Vauban
General Le Preste Vauban 1805-1871
apres lui s’eteint la Maison Vauban

Logo de nan
BAZOCHES (58) : église Saint-Sébastien
dimanche 21 décembre 2014 à 23h52 - par  nan

Vauban repose avec sa famille dans la chapelle droite (dédiée à St Sébastien) dans l’église St Hilaire du village de Bazoches

Site web : église St Hilaire
Logo de nadine-laure
BAZOCHES (58) : église Saint-Sébastien
lundi 5 octobre 2009 à 03h54 - par  nadine-laure

le château de Bazoches appartient toujours aux descendants de Vauban et l’on peut le visiter.
A proximité, l’église du Montsabot qui est toujours entourée de son petit cimetière mais, attention la grimpette pour y accéder.
nadine laure (58)

Site web : Vauban

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?