DECIZE (58) : cimetière

jeudi 13 mars 2008
par  Philippe Landru

Le cimetière de Decize, sur un sol sabloneux, offre à première vue quelques vieilles tombes errodées.

Parmi elles, une tombe frappe l’imaginaire : celle d’un soldat tombé en 1914, et dont la sépulture reproduit le valonnement des tranchées.

Dans ce cimetière fut inhumé Guillaume HANOTEAU (1908-1985) : avocat de formation (il fut l’un des collaborateurs de Maurice Garçon), il devint après la guerre auteur dramatique et journaliste (notamment à Paris-Match et à Marie-Claire). On le vit également au cinéma, dans les films de Francis Girod (la Banquière, le Bon plaisir). Il fut l’époux d’Alice Sapritch et l’amant de l’actrice Marie-Louise Chamarande dite Amarande. Il repose avec son père, l’historien Jean Hanoteau (1869-1939).

La plus grande star du cimetière demeure néanmoins Marguerite MONNOT (1903-1961) : fille d’un organiste, elle suivit une formation classique, en particulier auprès d’Alfred Cortot et de Nadia Boulanger : toute jeune, elle fut même remarquée par Camille Saint-Saëns.

Elle abandonna pourtant assez rapidement une carrière qui s’annonçait formidable : elle se tourna vers le monde de la variété et composa l’Etranger, qui reçut en 1935 le prestigieux Grand Prix de l’Académie Charles-Cros. Elle fit très vite la connaissance d’Edith Piaf au tout début de sa carrière, qui reprit les succès de Marie Dubas, dont Mon légionnaire dont Marguerite Monnot avait composé la musique : ce fut le début d’une collaboration qui dura 25 ans. A l’actif de Marguerite Monnot, certains très grands succès de Piaf : la Goualante du pauvre Jean, Milord (sur des paroles de Moustaki), l’Hymne à l’amour...

Marguerite Monnot fut en outre l’auteure de la musique de la comédie musicale Irma la Douce, qui connut un succès international, et de plusieurs musiques de films.

Elle se brouilla finalement avec Edith Piaf qui lui avait préféré Charles Dumont pour Je ne regrette rien. Elle mourut d’une appendicite mal soignée. Sa tombe est ornée d’une lyre derrière laquelle se trouve une photo de Piaf, déposée par l’Association des amis d’Edith Piaf.


Commentaires

Logo de Raph
DECIZE (58) : cimetière
vendredi 19 janvier 2018 à 22h20 - par  Raph

j’ai fait un tour dans ce cimetière et je n’ai pas trouvé la tombe de Henri Virlogeux, c’est curieux alors que le journal locale avait mentionné qu’elle y était. Ou se trouve sa sépulture ?

DECIZE (58) : cimetière
mercredi 18 février 2015 à 11h25

IL MANQUE LA TOMBE HENRY VIRLOGEUX ACTEUR

Logo de hugongerard
DECIZE (58) : cimetière
mardi 12 novembre 2013 à 13h33 - par  hugongerard

Merci pour ce message , mais ce n est pas la réponse à la question que j ’ avais posé , je

tacherais de poser la question sur un autre site pour avoir la réponse à ma question posée.

Logo de cp
mardi 12 novembre 2013 à 16h20 - par  cp

Je vous aurorise à me réprimander tout en observant que l’anonymat de la question initiale ne laissait pas un grande doute sur son auteur du fait de son ton comminatoire ! Nous savons (Tous) que vos interrogations hétéroclites ne sauraient souffrir l’aveu de la non connaissance de la réponse.

DECIZE (58) : cimetière
mardi 12 novembre 2013 à 10h29

J aimerais savoir si la biographie écrite sur Marguerite Monnot intitulée : A l ’ ombre des

grands aurait été reéditée ? savoir aussi si on pourrait me donner le nom de l ’ auteur et de

l ’ éditeur de cette biographie parue je crois en 1991 , car ce n est pas précisé .

Logo de cp
mardi 12 novembre 2013 à 10h47 - par  cp

...Et puis morte sans enfants, qui a hérité du formidable pactole de ses droits d’auteurs ! Ses éventuels frères et sœurs, son mari épousé sur le tard, des neveux ? Merci tata.

Rappelons qu’Alexandre Breffort a vu son train de vie atteindre les cimes de l’opulence pour seulement l’intrigue de « Irma la Douce ». Aux dires de son collègue du « Canard Enchaîné » Yvan Audouard, il en est devenu insupportable, passant du statut de chauffeur de taxi à celui de rentier repu, avec majordome à demeure et distance prophylactique avec son monde d’origine…

Alors Marguerite Monnot avec tout le reste du répertoire, la SACEM a dû en voir passer, des sous…

Logo de hugongerard
DECIZE (58) : cimetière
mardi 21 février 2012 à 10h16 - par  hugongerard

Edith Piaf lui avait proposé de composer la musique de : La vie en rose dont Edith écrivit les

Paroles , Guite comme l appelait Edith refusa , j ’ en ignore la raison , c ’ est Marcel Louiguy

qui en composa la musique , succés d ’ Edith qui sera repris par Grace Jones et d ’ autres

interprètes .

Logo de Gérard
DECIZE (58) : cimetière
dimanche 4 décembre 2011 à 19h14 - par  Gérard

Merci Marguerite, votre oeuvre est immense, vous avez composée la plus belle de toutes les chansons du monde « L’ HYMNE A L’AMOUR ». Vous êtes un modèle, une source d’inspiration, en interprétant vos oeuvres, nous entrons dans votre monde.

Si il existe un chemin pour vous faire parvenir ce modeste message, la musique votre compagne de vie, saura le trouver et vous assurer de notre reconnaissance et de notre amour.

DECIZE (58) : cimetière
lundi 25 août 2008 à 16h11

Merci pour Marguerite Monnot - Robert de Suisse

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?