SAINT-OUEN-SUR-LOIRE (58) : cimetière

Visité en février 2008
mardi 18 mars 2008
par  Philippe Landru

C’est dans le caveau de famille de son épouse, dans le petit cimetière de Saint-Ouen-sur-Loire, que fut inhumé le compositeur Tiarko RICHEPIN (1884-1973).

Fils du poète Jean Richepin (inhumé à Pléneuf-Val-André, dans les Côtes-d’Armor), il s’illustra dans la composition d’opérettes en s’associant avec Albert Willemetz puis Henri Christiné. Ses oeuvres connurent un succès varié et furent jouées au Théâtre Marigny, Edouard VII, à la Gaîté Lyrique ou encore au Chatelet, grandes salles parisiennes. Elles sont bien oubliées de nos jours. Ses deux plus grands succès furent La tulipe noire et L’auberge qui chante.

Il composa également quelques musiques de films.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?