CHASSAY-LÈS-MONTBOZON (70) : cimetière

visité en août 2017
mardi 5 juin 2018
par  Philippe Landru

Dans le cimetière de Chassay-Lès-Montbozon, l’unique trace de patrimoine taphophilique semble être la tombe du Compagnon de la Libération Jacques PETITJEAN (1918-1991).

Après avoir entendu parler de l’appel du 18 juin, sans hésiter, il s’embarqua pour l’Angleterre, à bord d’un bateau polonais. Dès la fin août 1940, il embarqua pour l’Afrique avec 1 500 hommes et prit part à l’expédition de Dakar. Après un arrêt au Cameroun, il participa à la campagne d’Erythrée, qui se termina par la déroute des troupes de Mussolini. Il servit ensuite en Syrie, en Libye, puis en Tunisie, comme un grand nombre de FFL. Fin avril 1944, il débarqua en Italie, pûis participa à la libération de Toulon, de Lyon, puis de sa Haute-Saône natale, avant de basculer sur le versant alsacien. Jacques Petitjean termina la guerre au grade de capitaine avant de suivre les cours de l’Ecole Nationale de la France d’Outre-mer. Administrateur de la FOM de 1945 à 1958, il effectua trois séjours en Indochine. Il devint par la suite, de 1958 à 1970, secrétaire puis conseiller des Affaires Etrangères, en poste à Quito (Equateur), puis, à la Direction d’Orient, en poste au quai d’Orsay.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?