RAY-SUR-SAÔNE (70) : cimetière

vendredi 4 août 2017
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Le petit cimetière de Ray-sur-Saône abrite la dernière demeure d’un inventeur fort mal connu : l’ingénieur italien Ettore BELLINI (1876-1943).

Assistant de Marconi, son épouse venait de la commune ce qui explique sa présence ici. Il fut l’inventeur du radio-goniomètre, un outil à l’époque révolutionnaire pour la navigation, se composant d’une chaîne d’antennes et de stations réparties sur tout le territoire emettant en permanence des signaux électromagnétiques traduits de l’avion ou des navires pour donner une position et une direction par rapport à la station. Il fut supplanté en 1939 par un système plus efficace, ce qui explique sans doute ce déficit de notoriété.

On trouve aussi ici la tombe de la peintre Anne MALARD-SCHREYER (1912-2005). Elle fut une paysagiste de cette région, mais aussi de la Bretagne et de l’Île-de-France. Elle repose avec son époux, le poète Jacques SCHREYER (1913-2005). Leur fille avait épousé le journaliste Pierre-Luc Séguillon, qui repose peu loin.

On remarquera aussi la croix très syncrétique sur la stèle Lécrivain.


Merci à Jules R. pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?