ALLOUE (16) : cimetière

dimanche 19 février 2017
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

C’est dans le cimetière d’Alloue que repose la comédienne Maria CASARÈS (1922-1996). Fille du Premier ministre de la Seconde République espagnole, contraint de démissionner le 18 juillet 1936 lors de l’éclatement de l’insurrection militaire, elle trouva refude à Paris. Elle y apprit le théâtre et rencontra le succès dès son premier rôle, en 1942, dans Deirdre des douleurs. Elle réalisa ensuite de grandes compositions au cinéma, dès les premières années de sa carrière, dans Les enfants du Paradis, Les dames du Bois de Boulogne, Orphée...
À partir des années 1950, elle se consacre davantage au théâtre. Elle y interpréta les plus grands rôles et fut souvent présentée comme « la plus grande tragédienne de la seconde moitié du XXe siècle ».

En 1961, elle acheta à Alloue le domaine de la Vergne, un ensemble fortifié d’origine médiévale, ce qui explique sa présence dans le cimetière (selon ses vœux, le domaine de la Vergne fut légué à la commune d’Alloue : il est devenu depuis 1999 la Maison du Comédien Maria Casarès, lieu consacré à l’Art du Comédien sous toutes ses formes).

Elle connut une relation passionnelle avec Albert Camus, mais elle avait épousé André SCHLESSER (1914-1985). Cabaretiste d’origine gitane, mais aussi comédien et chanteur de théâtre pour Jean Vilar, il avait formé à partir de 1947 avec Marc Chevalier le duo Marc et André. En 1951, avec ses amis Léo Noël et Brigitte Sabouraud, les deux compères avaient fondé le mythique cabaret L’Écluse, qu’ils dirigèrent jusqu’en 1974.

Ils reposent tous deux côte à côte au cimetière, sous 2 pierres tombales médiévales jumelles de réemploi.


Merci à Donatienne Roby pour la photo.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?