JOINVILLE-LE-PONT (94) : cimetière

Visité en octobre 2009
dimanche 4 avril 2010
par  Philippe Landru

Depuis les origines, les habitants de « la branche du pont de Saint-Maur » étaient enterrés à côté de l’église de leur paroisse, à savoir l’église Saint-Nicolas dans le vieux Saint-Maur. Ce cimetière se trouvait dans la partie sud du parc de Parangon.

C’est en 1861 que fut ouvert le cimetière communal de Joinville, dans le nouveau quartier dénommé « Villa Palissy ». Un transfert des tombes du Parangon vers ce cimetière eut lieu et la municipalité accorda des concessions perpétuelles gratuites aux familles déplacées. Ce cimetière fut agrandi en 1947.

En 1918, le Conseil municipal décida d’ouvrir le cimetière aux soldats canadiens (décédés à l’hôpital militaire de Joinville).


Curiosités


- Saluons l’initiative de la municipalité : à l’entrée du cimetière, une petite plaquette présente l’histoire du lieu (résumé en introduction dans cette article), ainsi que les principales célébrités qui y reposent.

- Un tombeau collectif aux grilles ouvragés sert de sépulture aux morts de la guerre de 1870.

- Très peu de statuaire dans ce cimetière : on signalera le buste en bronze sur la tombe de Maxence Bonneau signé F.D. Salagnac.


Célébrités : les incontournables...


Aucune


... mais aussi


- Charles CHAPSAL (1787-1858) : grammairien renommé (il enseigna au lycée Louis-le-Grand à Paris), il fut le principal auteur de la grammaire Noël. Ancien propriétaire du château Polangis, il fut maire de Joinville de 1843 à 1848, puis de juin 1852 jusqu’à sa mort.

- Jean-Marie GILLE (1798-1868) : fabricant de porcelaines, inspirées par Bernard Palissy, il était propriétaire d’un vaste terrain à Joinville qu’il baptisa « Villa Palissy ». C’est après 1860 qu’il y développa des lotissements, et l’actuel cimetière. Il repose dans une chapelle ornée de son buste en marbre.

- Joseph JOUGLA (1846-1927) : fondateur de l’usine de plaques et de papiers photographiques en 1902 qui devint en 1911 l’usine Lumière-Jougla. C’est lui qui conseilla à Charles Pathé d’installer ses ateliers à Joinville.

- Le diplomate Henri JOUGLA de MORENAS (1903-1955), bien connu des généalogistes et des héraldistes pour être l’auteur du Grand armorial de France, répertoriant généalogies et blasons de l’aristocratie.

- Jean-Baptiste JUPILLE (1869-1923) : jeune berger, il fut après Joseph Meister le second enfant mordu par un chien et atteint de la rage que Pasteur vaccina. Il devint ensuite employé à l’Institut Pasteur comme laborantin puis concierge et enfin gardien-chef.

- René MAGNAT (1903-1982) : second propriétaire et rénovateur de la guinguette « Chez Gégène ».

- Pierre PRÉVERT (1906-1988) : frère de Jacques, il réalisa plusieurs films pour le cinéma ou la télévision (Les Compagnons de Baal).

- l’écuyer de cirque Dany RENZ (Daniel Chagnon : 1929-1972), qui mourut accidentellement, écrasé par un éléphant. Il était l’époux de Sabine Rancy, appartenant à la célèbre dynastie circassienne. Il repose dans son caveau de famille.

- Pierre SCHACKEN (+1870) : créateur de la ligne « Bastille-La Varenne ». Il fit construite le château qui porte son nom et dont le parc fut loti plus tard pour donner naissance au quartier des Bagaudes. Sa tombe est un cénotaphe puisqu’il fut par la suite transféré au cimetière Montparnasse.


Commentaires

Logo de Julie D.
JOINVILLE-LE-PONT (94) : cimetière
vendredi 31 juillet 2015 à 09h04 - par  Julie D.

MERCI pour votre travail.
Malheureusement, la vie fait que je me suis rendue à plusieurs reprises au cimetiere de Joinville-le-pont, mais j’ignorai son histoire. Cela rassure un peu de savoir que mes aïeux et mon papa repose près de bonnes personnes.

Logo de PLV
JOINVILLE-LE-PONT (94) : cimetière
vendredi 31 octobre 2014 à 13h25 - par  PLV

Bravo pour ce site.
Très clair, et agréable à parcourir.
Merci de ce travail.

Logo de Ajar Pascal.
JOINVILLE-LE-PONT (94) : cimetière
samedi 12 janvier 2013 à 20h08 - par  Ajar Pascal.

Merci pour ce super travail de mémoire.

Logo de Benoit Willot
JOINVILLE-LE-PONT (94) : cimetière
vendredi 16 juillet 2010 à 00h14 - par  Benoit Willot

Travail passionnant.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?