LARDY (91) : cimetière

Visité en octobre 2009
dimanche 10 janvier 2010
par  Philippe Landru

Le petit cimetière de Lardy, dans un cadre rural, a conservé une partie de ses tombes anciennes. L’endroit est charmant et la présence insolite d’une reine de Serbie renforce l’intérêt d’une visite.

Curiosités

- A l’entrée du cimetière, une plaque indiquant la première inhumation permet de le dater : 1838.

- Un monument aux morts surmonté d’un coq en bronze.

- La seule sculpture du cimetière est celle qui surmonte la tombe de son auteur, la statuaire Fernande de Bouclon (1885-1938).

Célébrités : les incontournables...

Aucune

... mais aussi

- Jules Hugues, dit ROUSSEAU l’Aîné (1743-1807) : peintre, sculpteur et stuccateur, il décora notamment le boudoir de Marie-Antoinette au palais de Fontainebleau et le grand cabinet de la reine à Versailles. Son style s’inspira de la Renaissance italienne, puis de Pompéi. Compte tenu de la date de son décès, et de celle de l’ouverture du cimetière, on peut en conclure qu’il fut transféré ultérieurement ici.

- La reine Nathalie de Serbie (Natalija Obrenović, en serbe cyrillique, Наталија Обреновић : 1859–1941), qui fut l’épouse de Milan IV Obrenović, prince de Serbie, qui devint en 1882 roi de Serbie sous le nom de Milan Ier.

Milan Ier était volage. Et des oppositions politiques séparaient les deux époux : le roi Milan, dans un souci d’équilibre, était plutôt partisan de l’Autriche-Hongrie tandis que le reine penchait pour la Russie. Natalija Obrenović quitta la Serbie avec le jeune prince Alexandre, leur fils. En 1888, le divorce fut demandé et obtenu. Il fut par la suite annulé. Lors de l’abdication de Milan en 1889, la reine Nathalie devint régente et gouverna pour son fils Alexandre. En 1891, un cabinet radical, favorable à la Russie, fut formé. La reine semblait triompher. Mais, par crainte d’une révolution et par peur du retour en Serbie du roi Milan Ier, la reine fut invitée à quitter le pays. En 1893, le jeune prince Alexandre, qui voulait exercer les pleins pouvoirs avant sa majorité, organisa un coup d’État. Il rappella son père auprès de lui et la reine Nathalie, qui était en exil à Biarritz, revint à Belgrade en 1895. En 1900, elle s’opposa vivement au mariage de son fils avec Draga Mašin, car la jeune fille n’avait pas de sang royal. Le roi Alexandre la bannit de Serbie pour son opposition à leur union. L’ex-roi Milan reprit lui aussi le chemin de l’exil. En 1901, l’ex-roi Milan Ier mourut en exil à Vienne, tandis qu’en 1903, le roi Alexandre et la reine Draga étaient assassinés.

La reine Nathalie, qui passait son temps à Biarritz, devenue la seule héritière de la dynastie des Obrenović, se convertit au catholicisme ; elle distribua tout son héritage, devint religieuse, et passa les dernières années de sa vie en France. Inhumée au cimetière d’Issy-les-Moulineaux, elle fut rapidement transférée à Lardy. Son tombeau est sobre, constitué d’un arc avec pour simple épitaphe ci-git Natalie, Reine de Serbie.


Commentaires

Logo de Anne-Marie
LARDY (91) : cimetière
lundi 22 mars 2010 à 11h49 - par  Anne-Marie

Dans le cimetière se trouve la tombe d’une célèbre journaliste américaine Viola Rodgers, décédée en 1944

Site web : cimetiere de lardy
mercredi 29 avril 2015 à 18h23

Jacques BOUSSARD, artiste peintre 1915-1989
www.jacquesboussard.net

Logo de Gisèle Maugars LE DORVEN
lundi 5 mai 2014 à 08h19 - par  Gisèle Maugars LE DORVEN

Je connais bien cette tombe, j’ai habité Lardy très longtemps.

Je passe régulièrement dans ce cimetière pour visiter mon grand père.

La tombre de la reine n’est plus fleurie comme avant, car beaucoup d’enfants de mon âge ou n’habitent plus Lardy ou sont disparus.

Il faut préciser qu’elle est enterrée dans le vieux cimetière de Lardy.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?