DOURDAN (91) : Église Saint-Germain-d’Auxerre

Visité en mars 2012
lundi 6 octobre 2014
par  Philippe Landru

Dans la vieille église de Dourdan, dont les parties les plus anciennes datent du XIIe siècle, fut inhumé une gloire du Grand siècle : le dramaturge Jean-François REGNARD (1655-1709).

Il mena une vie très singulière pour son époque, parvenant à la fois à être vendu comme esclave par des corsaires algériens et à aller visiter les confins de la Laponie ! Il fut considéré aux XVIIIe et XIXe siècles comme le meilleur poète comique français après Molière. Outre ses célèbres comédies, on lui doit des récits de ses voyages, un petit roman, la Provençale, qui n’est que sa propre histoire, ainsi que des poésies diverses, parmi lesquelles on remarque une Satire contre les maris, en réponse à la satire de Boileau contre les femmes.

Il passait la belle saison au château de Grillon, qu’il avait acheté près de Dourdan, où il chassait régulièrement le cerf et le chevreuil : c’est là qu’il mourut d’indigestion ! Il fut inhumé dans la chapelle de la Vierge de l’église, et non au centre de la nef, où se trouve désormais ce qui lui tient lieu de pierre tombale.

Cette plaque, relativement récente, indique : « A la mémoire du poète J-F Regnard mort le 4 septembre 1709 en son château de Grillon près Dourdan et inhumé le lendemain muni des sacrements de l’Eglise devant l’autel de la chapelle de la Vierge de cette église ».


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?