VERT-LE-PETIT (91) : cimetière

Visité en octobre 2009
mardi 15 décembre 2009
par  Philippe Landru

Le cimetière de Vert-le-Petit possède deux curiosités :

- à l’entrée, plusieurs tombes alignées appartiennent à plusieurs ouvriers morts accidentellement dans une explosion, le 17 juillet 1848, à la poudrière nationale du Bouchet, dans la commune.

- Un exemple unique à ma connaissance de columbarium : au fond du cimetière, des petites maisons servent de dépositoires aux urnes. Au premier regard, on pourrait penser à une aire de jeux pour enfants !

Une personnalité du spectacle est inhumé ici : le comédien Jean DESAILLY (1920-2008). Il fut avant tout une grande tête d’affiche au théâtre : engagé à la Comédie française (1942-1946) où il joua de nombreuses pièces du répertoire, il fut ensuite membre de la Compagnie Renaud-Barrault (1947-1968), où il rencontra sa seconde épouse, la comédienne Simone Valère, avec laquelle il forma l’un des plus célèbres couples du théâtre et du cinéma français.

Jean Desailly a ensuite dirigé à Paris le théâtre Hébertot, puis le théâtre de la Madeleine. Au cinéma, il a joué dans une soixantaine de films, dont La symphonie pastorale de Jean Delannoy, La Peau douce de François Truffaut ou encore La dilettante de Pascal Thomas.

En 2010, il fut donc rejoint dans la tombe par sa compagne, la comédienne Simone VALÈRE (Simone Gondolf : 1921-2010), dont l’identité était déjà portée sur la tombe depuis plusieurs années. Elle fut également une célèbre figure du théâtre aux côtés de son époux, avec lequel elle avait participé au renouveau théâtral de l’après-guerre dans le cadre de la compagnie Renaud-Barrault, avant de fonder, toujours avec lui, la compagnie Valère-Desailly. Elle tourna également pour le cinéma.

BMP - 167.2 ko


Commentaires

Logo de Alain L.
VERT-LE-PETIT (91) : cimetière
lundi 13 décembre 2010 à 22h33 - par  Alain L.

J’avais eu également l’occasion de voir Simone Valère et Jean Desailly place Dauphine. Il faisait très froid. Je leur avais demandé un autographe qu’ils m’avaient donné très aimablement. Jean Desailly tremblait de froid en signant. Simone Valère lui avait alors dit tendrement : « Alors, Jeannot, tu trembles !! » Je les avais trouvés extrèmement sympathiques. Qu’ils reposent en paix !
Alain L.

Logo de alby Catherine
VERT-LE-PETIT (91) : cimetière
dimanche 28 novembre 2010 à 18h52 - par  alby Catherine

J’aimais beaucoup ce couple discret et attendrissant - je les avais cotyés il y a quelques années Place Dauphine où ils se promenaient - à l’époque je n’avais pas osé les approcher, nous n’avions échangé qu’un sourire.

VERT-LE-PETIT (91) : cimetière
lundi 13 septembre 2010 à 14h45

Quelle faute de gout, de la part de la famille, que d’avoir inscrit déjà le nom de Simone Valère.....Si elle savait...Avec toute ma tendresse. D.

jeudi 11 novembre 2010 à 23h22

Pas sûr...Elle y reposera dans quelques jours, malheureusement.

lundi 13 septembre 2010 à 16h21 - par  Philippe Landru

Je suppose qu’elle sait... Voire qu’elle en est l’auteure... Encore une fois, prévoir sa mort ne tue pas !

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?