VILLLALIER (11) : domaine de Fourtou

visité en août 2021
dimanche 17 octobre 2021
par  Philippe Landru

Il m’a fallu bien de la persévérance pour trouver le tombeau que je cherchais ! Il est vrai qu’il est hors-cimetière, totalement perdu dans la nature, et absolument pas indiqué malgré l’importance du personnage !

Le mieux est encore de suivre les instructions suivantes : s’éloignant de la route principale (D101) sur la route de Villalier à partir de la sortie du village de Villedubert, il faut prendre le chemin qui mène aux Cabanes dans les arbres, un hôtel insolite dont le nom dit en quoi il consiste. Au bout d’un moment, le chemin arrive à une sorte de clairière (voir photo) : s’arrêter dès lors et prendre le chemin de droite qui pénètre dans la forêt. Au bout de quelques mètres, un petit tertre (signalé par une borne) permet de parvenir au point désiré.

Là, dans une nature peu domptée, se trouve le très indomptable Armand BARBÈS (1809-1870). Militant républicain, venu à Paris en 1831, il adhéra à la Société des droits de l’homme et devint un des chefs de l’opposition républicaine. Il participa à plusieurs conspirations contre Louis-Philippe, prit la tête de l’insurrection du 12 mai 1839 avec Blanqui et Martin Bernard, et fut condamné à mort. Sur l’intervention de Victor Hugo et de Lamartine, sa peine fut commuée en détention perpétuelle. Il fut libéré par la révolution de 1848. Président du club de la Révolution, il devint vite très populaire. Élu député de l’Aude, il siégea à l’extrême gauche et tenta, le 15 mai 1848, de constituer un gouvernement insurrectionnel à l’Hôtel de Ville. De nouveau condamné à la détention perpétuelle, il fut emprisonné en 1849 à Belle-Île-en-Mer. Gracié par Napoléon III en 1854 ; mis en liberté de force, il préféra à la France du second Empire un long exil aux Pays-Bas, où il mourut.

Son tombeau et le bas-relief qui l’orne furent réalisés par Isisore Nelli. La République est mauvaise fille à ne pas mieux entretenir l’ensemble !


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?