LA DIGNE-D’AVAL (11) : cimetière

visité en août 2021
dimanche 17 octobre 2021
par  Philippe Landru

C’est dans la partie ancienne du cimetière de La Digne-d’Aval que reposent :

- Cécile de BRUNHOFF (1903-2003) : pianiste de formation classique, elle épousa le peintre Jean de Brunhoff. Les livres de Babar ont commencé par une histoire qu’elle avait inventée pour endormir ses deux fils ainés, Mathieu et Laurent, quand ils avaient respectivement quatre et cinq ans. Les garçons ont tellement aimé l’histoire de ce petit éléphant qui avait quitté la jungle pour une ville qui ressemblait à Paris qu’ils l’ont rapportée à leur père, en lui demandant de l’illustrer. Il en a fait un livre d’images, avec texte, qui a été publié par une maison d’édition familiale. À l’origine, il était prévu que la page de titre de l’ouvrage présenterait l’histoire comme due à Jean et Cécile de Brunhoff. Cependant, elle a fait enlever son nom ; selon son fils Mathieu c’était pour une raison de modestie, du fait qu’elle estimait que sa contribution avait été secondaire.
En raison du rôle qu’elle a joué dans la genèse de l’histoire de Babar, de nombreuses sources continuent pourtant à voir en elle sa créatrice. Son mari Jean a continué à créer six autres livres de Babar qu’il a écrits et illustrés et qui ont rendu la série populaire dans le monde entier. Après la mort de son père en 1937, Laurent de Brunhoff perpétua la tradition familiale d’écrire. Elle repose ici, et pas avec son mari au Père Lachaise, décédé il est vrai soixante six ans avant elle !

- Le résistant Pierre HOLMES (1912-1993), qui fut l’une des voix de Radio-Londres.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?