BRAM (11) : cimetière

visité en août 2012
samedi 24 octobre 2020
par  Philippe Landru

Exceptionnellement, commençons par les personnalités :

- c’est ici que repose le déporté français parce qu’homosexuel Pierre SEEL
- Concernant Albert SARRAUT, qui est censé y reposer, c’est plus compliqué que ça.

Y repose également Charles de LORDAT (1829-1908), qui fut député conservateur de l’Aude de 1877 à 1878.

Si le géographe Paul Vidal de la Blache repose bien au cimetière Montparnasse à Paris, c’est ici que se trouve la tombe de son frère, le général François Vidal de la Blache (1848-1917) et de la descendance de ce dernier. Leur mère (Irma Bar) était native de Bram.

La tombe la plus étonnante du cimetière est celle d’une famille de gitans, les Rey. A l’origine, elle fut sans doute créée pour la petite Rosine Rey, morte accidentellement en 1955 à l’âge de 12 ans « au retour du pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer ».
Progressivement, d’autres membres de la famille vinrent l’y rejoindre : à chaque fois, de nombreuses plaques furent ajoutées, certaines fort bavardes.

Je retranscris (littéralement) la plus étonnante de tous.

JPEG - 28.8 ko
Ici repose
Le président de la République
Joseph ferré
13 janvier 1918 - 14 avril 1970
On t’avait mis dans les mains du seigneur Jésus après les alléluias, toi qui y avait beaucoup de confiance et le seigneur il t’a trompé. Ta femme et tes enfants ont été à Paris avec l’avion pour faire plus vite pour te soigner. Nous avons été à Lyon, Avignon, Bordeaux, Montpellier et Toulouse. Nous avons mangé dans deux ans quatre millions sans regrets. Ta femme et tes enfants te trouvent beaucoup de moins dans le camping, il est très vide sans toi. On ne cesse pas de pleurer. On ne peut pas croire que tu te trouves dans le cimetière de Bram. Le bon Dieu n’a pas regardé que tu laisses tes enfants sans papa. Ta femme quand elle se lève tous les matins a le cœur gonflé de peine. Voilà le dernier souvenir que je te porte pour l’année. L’année dernière on a passé le Noël ensemble et cette année on le passe sans toi. Très triste.
Ta femme Lilaou.

De manière générale, on trouve dans ce cimetière un très grand nombre de plaques ou de témoignages populaires qui rendent sa visite intéressante.

Très peu de statuaire en revanche.
.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?