ENGHIEN-LES-BAINS (95) : cimetière

dimanche 10 février 2008
par  Philippe Landru

C’est à Enghien où elle est née et où elle a grandit que repose Jeanne Bourgeois, plus connue sous le nom de MISTINGUETT (1875-1956). Sa tombe de granit rose, où elle repose avec des membres de sa famille, est au centre du cimetière, un peu surélevée, comme une scène de music-hall.

Cette chanteuse française incarna la « môme de Paris » avec sa voix nasillarde, sa gouaille, son sens de la répartie et son accent des faubourgs. Dès 1909, au Moulin-Rouge, elle obtint un vaste succès avec la Valse chaloupée qu’elle dansait avec Max Dearly. Elle eut pour partenaire, à la scène comme dans la vie, Maurice Chevalier.

JPEG - 40.1 ko
Acte de naissance de Mistinguett - Enghien.

Dans les années vingt, Mistinguett enchaîna les opérettes à succès : Paris qui danse, Paris qui jazz, En douce, Ça, c’est Paris.

Devenue une gloire nationale, « la Miss » alla chanter Mon homme jusqu’aux États-Unis.


Commentaires

Logo de christophe
ENGHIEN-LES-BAINS (95) : cimetière
mardi 4 janvier 2022 à 21h32 - par  christophe

En avril 1963, le réalisateur Jean-Charles Dubrumet filme l’essentiel des prises de vue de son film, « L’Honorable Stanislas », à Meulan et ses environs, mais aussi dans le Val d’Oise et notamment les derniers plans du film au cimetière d’Enghien.

Le film regroupe Jean Marais, Geneviève Page. « Je connais bien la région car j’y venais déjà très jeune et y vient encore souvent en promenade », déclarait Jean Marais à un journaliste.

Des scènes sont aussi réalisées à la gare de Boissy-l’Aillerie où une séquence est prise à l’arrivée de l’autorail Gisors-Pontoise.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?