TRIEL-SUR-SEINE (78) : cimetière

Visité en octobre 2009
jeudi 10 décembre 2009
par  Philippe Landru


Curiosités


- A l’entrée du cimetière, la tombe de celui qui en fut le fossoyeur durant 26 ans.

- Un mémorial aux aviateurs tombés sur Triel entre 1942 et 1945.

- Quelques oeuvres, parfois audacieuses et originales.


Célébrités : les incontournables...


Personne


... mais aussi


- Paul ALEXIS (1847-1901) : romancier et publisite français, il devint un intime de Zola et fut un des membres des soirées de Médan. Il collabora à de nombreux journaux (Le Cri du peuple -sous le pseudonyme de Trublot-, Gil Blas, Le Voltaire...), fut l’auteur de romans et de nouvelles dans le style naturaliste, ainsi que de pièces de théâtre. Un tableau de Cézanne le représente faisant la lecture à Zola. Avec lui est inhumé son petit-fils, le littérateur VALLEMBRA (Gabriel Grandry : 1919-1995). Sa tombe est ornée d’un médaillon en bronze par Emile Derré.

- Louis-Amédée de BAST (1795-1892) : officier sous le premier empire, il fit partie de la Jeune Garde, puis de la Grande Armée, et prit part aux campagnes de France en 1814 et de Belgique en 1815, et fut mis demi-solde à la chute de Napoléon Bonaparte. Il se lança alors dans la littérature et publia de nombreux articles, nouvelles et romans. Il signa parfois sous les pseudonymes de Clovis de Maule, Louis de Maule ou Amédée de Lavoiepierre. Il fut l’un des fondateurs de la Société des gens de lettres, dont il fut le doyen. Il est surtout connu pour avoir été l’un des derniers survivants des guerres napoléoniennes.

- Jean DROUOT LHERMINE (1907-1969) : résistant français, il organisa les réseaux dans la Drôme et participa aux sabotages. Il libéra Gap en août 1944, remonta sur Grenoble puis participa ensuite à la reprise de Briançon. Promu Compagnon de la Libération, directeur de sociétés après la guerre, il fut aussi, conseiller municipal de Paris et conseiller général de la Seine en 1952 et 1953. Il fut élu, en novembre 1958, député de la septième circonscription de la Seine-et-Oise (Poissy) et réélu en 1962. Inscrit au groupe de l’UNR, membre de la commission de la défense nationale, il fut en outre, au Parlement européen, vice-président de l’Union démocratique (UNR) et de la commission juridique. Il décéda dans un accident de voiture sur l’autoroute de l’ouest au triangle de Rocquencourt.

- L’accordéoniste Emile PRUDHOMME (1913-1974), qui fut l’accompagnateur d’Edith Piaf et l’ami de Georges Van Parys, le célèbre compositeur de musique de films, qui lui consacra une chanson, Mimile, qui fut interprétée par Maurice Chevalier. Nombreux furent les chanteurs et chanteuses à faire appel à ses talents : outre Edith Piaf et Maurice Chevalier déjà cités, signalons Luis Mariano, Line Renaud et Yves Montand. Parallèlement à cette activité d’accompagnateur, il se produisit dans de nombreux bals, anima notamment quatorze Tours de France et sept Vel d’Hiv. Véritable bête de studio, il enregistra de nombreux disques et participa à la création musicale pour plusieurs films, dont Sous les toits de Paris de René Clair.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?