Montparnasse (75) : tombeaux remarquables de la 1ère division

lundi 30 septembre 2013
par  Philippe Landru

Cet article n’est pour l’instant qu’une ébauche. A terme, il ressemblera à ce que j’ai réalisé pour le cimetière de Passy, c’est-à-dire une présentation à visée exhaustive du cimetière. Le cimetière Montparnasse est, bien plus que le Père Lachaise encore, le cimetière français le plus densément peuplé en célébrités. On peut sans exagérer considérer qu’une tombe sur quatre possède une personnalité (la plupart sont aujourd’hui totalement ignorées). Il s’avère que tous les sites -nombreux- qui s’intéressent au cimetière recopient tous les mêmes listes. Dans l’attente prochaine d’un ouvrage fort attendu sur le cimetière qui, j’en suis certain, fera référence (à ce jour, il n’existe quasiment rien sur le second cimetière de Paris !), j’en suis arrivé à la nécessité de faire progressivement ces fiches.

La raison en est simple : on n’arrête pas d’inhumer à Montparnasse, mais j’aimerai conserver la distinction entre les « incontournables » (qui possèdent leur fiche individuelle) et les autres personnalités, plus méconnues, mais qui intéressent toujours une partie du public. Jusqu’à présent, je ne savais pas comment faire leur fiche. Les articles de ce type y pourvoiront donc, et seront progressivement complétés, à la fois par les nouvelles entrées, mais également par l’élaboration des petites biographies des anciens.

Je possède les photos de toutes les tombes sous-citées, il est donc inutile de me les faire parvenir. En revanche, c’est avec joie que j’accueillerai vos commentaires et corrections (il y en aura forcément : tombes disparues, tombes manquantes, oeuvres disparues, confusion de divisions -très classique pour certaines parties du cimetière-...).

On pourra consulter au préalable l’article de présentation générale du cimetière, qui dresse également la liste des principales célébrités du lieu, toutes divisions confondues.


LES PERSONNALITÉS


- BŒGNER Marc
- CHAUVEAU-LAGARDE Claude
- GAINSBOURG Serge
- GÉRARD François
- HESSEL Helen
- HOUDON Antoine
- JUSSIEU Famille de
- MÉZIÈRES Alfred
- ROTY Oscar
- RUDE François
- SAINT-RENÉ TAILLANDIER
- SAUTET Claude
- UHDE Wilhelm
- UHDE Anne-Marie
- ZAO WOU KI
- ZÉDÉ Gustave


... mais aussi


- Les architectes Louis-Jules (1819-1890) et son fils et élève, Pierre (1860-1930) ANDRÉ. Dans ce même caveau repose son autre fils, le chimiste Gustave ANDRÉ (1856-1927).

- La comédienne et réalisatrice Nicole ANOUILH (1926-2007).

- La peintre Huguette ARTHUR-BERTRAND (1920-2005).

- L’architecte Georges BALLEYGUIER (1855-1944).

- Le peintre Gérard BARTHÉLEMY (1938-2002), orné d’un étonnant canard.

- Le géologue Léonce Elie de BEAUMONT (1798-1874).

- Le graveur Gustave BERTINOT (1822-1887), membre de l’Institut.

- Les statuaires Louis Eugène (1807-1860) et son fils Paul (1845-1897) BION.

- Le général Michel BIZOT (1795-1855), qui tué à Sébastopol, donna son nom à l’une des stations de métro parisien.

- L’architecte André BOIGEOL (1896-1966).

- Le préfet Jacques BOISSIER (1910-1967).

- Le ferronnier d’art Pierre François Marie BOULANGER.

- Le général BRUSLART (Louis Guérin : 1752-1829), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- Le sculpteur Paul CABET (1815-1876). Le buste en bronze aujourd’hui disparu était l’oeuvre de son épouse tandis que le bas-relief est de lui. Parmi ses oeuvres, le buste de son voisin, Rude, qui était en outre son oncle par alliance.

- le sculpteur Agustin CARDENAS (1927-2001).

- Le psychanalyste Jean-Pierre CHARTIER (1945-2015).

- L’architecte Daniel CHENUT (1927-1981).

- Le peintre et poète CHEVAL-BERTRAND (Jean-Paul Bourg : 1932-1966).

- Le philosophe Jean COHEN (1919-1994).

- La peintre Madeleine COHEN-SCALI (1905-2000).

- Le graveur Joseph COINY (1795-1829), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- Le compositeur Joseph Arthur COQUARD (1846-1910). Dans ce même tombeau reposent les parents du député Jules Auffray, soient les bisaïeux du chanteur Hugues Auffray.

- Le général François Etienne de DAMAS (1764-1828). Sa stèle est ornée d’un beau bas-relief.

- L’homme de théâtre Daniel DARÈS (Daniel Zadjman : 1931-2011). Il dirigea avec son épouse, Hélène Bossis, le théâtre Antoine de 1984 à la mort de sa femme en 2008, puis seul depuis cette date. Il a également dirigé la Comédie des Champs-Élysées de 1983 à 1986. Comme producteur, il fut à l’origine entre autres dans les années 1970 de l’adaptation française de plusieurs comédies musicales américaines « à scandale » dont Hair ou Godspell.

- Le peintre et lithographe Keith de CARLO (+1981)

- Le journaliste Alexandre de HAYE (1826-1910).

- L’endocrinologue Jacques DECOURT (1898-1989).

- Le député Louis-François DESCLOZAUX (1759-1835).

- Le botaniste René DESFONTAINE (1750-1833), dont la tombe a disparu.

- L’archevêque de Chambéry Irénée-Yves DESSOLLE (1744-1824), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- L’architecte Hippolyte DESTAILLEUR (1822-1893). Les autres membres de cette famille d’artistes se trouvent dans un caveau de la 11ème division de ce même cimetière.

- L’homme de lettres Chafi DJAVADI (1921-2015)

- L’ingénieur aéronautique René DORAND (1898-1981).

- Le général versaillais Félix DOUAY (1816-1879).

- Le dépuré Pierre DUBRUEL (1760-1828), dont la tombe a été transféré à l’ossuaire en 1956.

- L’architecte Charles-André DUPREZ (1874-1903).

- L’homme de lettres Jean-Joseph DUSSAULT (1769-1824).

- Le peintre Louis FAURE (1786-1879), inhumé dans la chapelle Girardot.

- L’éditeur Pierre-Nicolas FIRMIN-DIDOT (1769-1836).

- Le juriste et membre de l’Institut FIRMIN-LAFFERIÈRE (1798-1861), dont l’identité n’apparaît plus sur la tombe de famille.

- Le couple d’écrivains Jean (1914-2005) et Paule (1916-2003) FOUGERE.

- Le philosophe Jules de GAULTIER de LAGUIONIE (1858-1942).

- Le comédien Xavier GÉLIN (1946-1999).

- Le Compagnon de la Libération Emile GINAS (1892-1975).

- Le Compagnon de la Libération Olivier HARTY de PIERREBOURG (1908-1973).

- Le géographe Antoine HAUMONT (1935-2016).

- Le biologiste Claude HÉLÈNE (1938-2003).

- L’artiste américain Hilaire HILER (1898-1966).

- Le peintre Mladen JOSIC (1897-1972).

- Le peintre Frédéric JOUSSET (1873-1964).

- Le journaliste Paul-Marie de LA GORCE (1928-2004).

- L’officier et Pair de France Charles de LA ROCHE AYMON (1772-1849). Dans ce même caveau repose également le préfet Michel Augustin de GOYON (1764-1851), son fils l’officier et sénateur Charles-Marie-Augustin de GOYON (1803-1870), et les deux fils de ce dernier, à savoir les députés Charles (1844-1930) et Aimery (1849-1918) de GOYON.

- La peintre Suzanne LANCASTER (1908-2010)

- Le peintre Charles LAUTH (1865-1922).

- Le député Pierre LE DISSEZ de PENANRUN (1765-1834).

- Le député de la Nièvre Louis LE PELETIER D’AUNAY (1777-1851). Il repose dans la tombe de son père, mais son identité n’est pas portée.

- L’architecte Achille François LOTIN (1836-1886).

- L’écrivain Arthur LOUVET (+1864), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- Le sculpteur Hippolyte MAINDRON (1801-1884).

- Le député Pierre de MALLEVILLE (1768-1832), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- Le peintre d’histoire Alexandre MENJAUD (1773-1832), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- Le peintre Achille MICHALLON (1796-1822), qui avait été transféré de l’ancien cimetière de Vaugirard en 1837, et dont les restes ont été transférés à l’ossuaire en 1966.

- L’homme de lettres François MILLEPIERRES (Pierre Millet : 1891-1972).

- Le député Anne Louis Christian, prince de MONTMORENCY-TANCARVILLE (1769-1844).

- Le peintre Willy MUCHA (1905-1995).

- Le peintre et sculpteur Georges NOËL (1924-2010)

- L’architecte Jean-Pierre NORMAND (+1840)

- Le philosophe Léon OLLÉ-LAPRUNE (1839-1898).

- L’écrivain Imre PAN (1904-1972).

- Le cinéaste grec Nico PAPATAKIS (1918-2010).

- Le général et Pair de France Claude-Antoine de PRÉVAL (1776-1853).

- Le latiniste Louis QUICHERAT (1799-1884) et son frère, l’historien Jules QUICHERAT (1814-1882).

- Les architectes Pierre Louis (1819-1897) et Paul (1856-1918) RENAUD.

- L’ampélographe Victor RENDU (1809-1877). Dans ce tombeau de famille reposent également son épouse, Stéphanie Rouillard (1822-1908), fille du peintre Jean-Sébastien Rouillard qui repose dans cette même division, et leur fils, le docteur Henri RENDU (1844-1902).

- Le peintre Alfred RETH (1884-1966).

- Le député et ministre Barthélémy ROBAGLIA (1867-1941).

- Alexandre ROBINET de la SERVE (1821-1882), député puis sénateur de la Réunion.

- L’historien Raoul ROCHETTE (1789-1854) : voir tombeau Houdon.

- Les peintres Sébastien (1786-1852) et Julie (1796-1832) ROUILLARD.

- Le comédien SAINT-PRIX (Jean Aimable Foucault : 1758-1834), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- Le musicien Georges SIRIGNANO (+1968)

- L’architecte Joseph SURAQUI (1895-1975).

- Le poète Christophe TARKOS (1963-2004).

- Le peintre Nicolas TAUNAY (1755-1832), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- L’éditeur Claude TCHOU (1923-2010).

- Le peintre Jacques THIOUT (1913-1971).

- Le polytechnicien VANEAU (+1830).

- Le peintre Etienne-Adolphe VIOLLET-LE-DUC (1817-1878), dont la tombe a vraisemblablement disparu.

- La conservatrice Marguerite WINTZWEILLER (1898-1993).

- Le paléobotaniste et membre de l’Institut Charles René ZEILLER (1847-1915).


Curiosités


- La future tombe aux dates faussées (mort en 2039 !) du politicien Christophe Girard, dans laquelle repose son ancien compagnon.

  • Les éléments artistiques
    • Une énigmatique tombe anonyme ornée d’une oeuvre d’Alex Berdal représentant un poisson, sans que l’on sache s’il s’agît de la future tombe de l’artiste ou d’une commande.
    • Une tout aussi énigmatique massive chapelle néogothique ornée, totalement anonyme.
    • Le buste en bronze du libraire Chevalier-Marescq.
    • La tombe du marchand d’art Alain Lesieutre (+2001), connue pour posséder une reproduction du Psyché ranimée par le baiser de l’Amour par Canova.
    • Le bas-relief de la tombe Guéneau de Mussy.

Commentaires

Logo de Ariey-Jouglard Jean-Pierre
Montparnasse (75) : tombeaux remarquables de la 1ère division
mercredi 6 novembre 2013 à 19h56 - par  Ariey-Jouglard Jean-Pierre

AUTRES ELEMENTS

DESCLOZEAUX Louis François Pierre la sépulture est toujours là, par contre celle de DESFONTAINES a disparu.

DUBRUEL Joseph transféré à l’ossuaire en 1956.

MICHALLON Achille Etna transféré à l’ossuaire en 1966.

LEPELTIER d’Aunay comte Louis Etienne est dans une sépulture pas loin de son père.

LOUVET Arthur est dans la sépulture située en 15 Sud, 2 Ouest (chiffres de la Conservation)

MALEVILLE Pierre Joseph marquis de est dans la sépulture Liborel mais sa plaque a disparu.

Logo de Ariey-Jouglard Jean-Pierre
mercredi 6 novembre 2013 à 22h54 - par  Philippe Landru

Merci beaucoup Jean-Pierre pour vos informations que je sais précieuses : je les intégrerai prochainement à l’article, mais je vais aller tout d’abord prendre en photo ce qui me manque. De votre coté, y a-t-il du nouveau sur la sortie de l’Arlésienne ?

Logo de Ariey-Jouglard Jean-Pierre
Montparnasse (75) : tombeaux remarquables de la 1ère division
mercredi 6 novembre 2013 à 19h49 - par  Ariey-Jouglard Jean-Pierre

RENTY Yann de (1943-2006) Illustrateur de contes, les Contes de la Huchette et Les aventures de Louis le Loup d’Henri Gougaud, de livres historiques, de géographie et de mathématiques dont l’Encyclopédie de l’Egypte ancienne de Sylvie Albou-Tabart.

TRILLAT Jean Auguste (1861-1944) Chimiste et biologiste, travaille en Allemagne et publie l’Enseignement de la chimie en Allemagne. Revenu en France met au point la production industrielle d’un produit, fabriqué en Allemagne, qu’il nomme formol (1899). Il en démontre les propriétés antiseptiques et ses différentes utilisations, fabrication de la bakélite, du chloroforme. Entré à l’Institut Pasteur mène des travaux sur l’épidémiologie. Pendant la première guerre mondiale son laboratoire est chargé d’étude sur les gaz asphyxiants, les masques à gaz. Elu membre de l’Académie de médecine (1939).

ZEDE Pierre (1789-1863) Ingénieur de la Marine, préfet, fondateur du Musée naval, alors dans les murs du Louvre.

Il y a aussi une cinquantaine de personnalités de second plan dans cette division.

Logo de Ariey-Jouglard Jean-Pierre
Montparnasse (75) : tombeaux remarquables de la 1ère division
mercredi 6 novembre 2013 à 19h38 - par  Ariey-Jouglard Jean-Pierre

Suite
ELIE de BEAUMONT Thérèse Marie Augusta (1806-1866) Epouse de Léonce, poétesse, auteure de La pêche, et d’Ode a Marie Thérèse de France.

GUENEAU de Mussy François (1774-1857) Docteur en médecine, fait des recherches sur l’aliénisme, médecin personnel de Charles X et de Louis-Philippe.

LANGLOIS de MAUTHEVILLE marquis du BOUCHET Denis Jean Florimond (1752-1826) Général de division de l’Empire. Officier d’artillerie, participe à la guerre d’indépendance en Amérique, émigre en 1791, se bat avec l’armée de Condé puis rentre en France sous l’Empire, sert à Saint-Domingue. Sous la Restauration, nommé lieutenant-général.

MARAIS de BEAUCHAMP Paul (1883-1977) Zoologiste, professeur à la Faculté des sciences de Strasbourg, directeur de l’Office central de la Faunistique, publie des ouvrages scientifiques. Elu correspondant de l’Académie des sciences (1944).

MERLO Marc (1935-2001) Amiral, sous-marinier commande plusieurs équipages de sous-marin dont celui du sous-marin atomique l’Indomptable. Commandant de l’escadre de Méditerranée. Il fait partie de l’association COMETA qui publie un rapport sur les OVNI.

NOËL Georges (1924-2010) Peintre abstrait, résistant à 17 ans, dessinateur industriel, vient à Paris dans les années 1950 et se lance dans l’art abstrait, réalise les Palimpestres. Installé de 1968 à 1982 aux Etats-Unis où il expose, revient en France produit des œuvres de grandes dimensions et crée des sculptures peintes.

PASSY Frédéric (1822-1912) Economiste publie de nombreux livres sur le sujet dont Leçons d’économie politiques, Les Machines et leur influence sur le développement de l’humanité. Militant pacifiste, fonde avec le député anglais William Randall Cremer l’Union parlementaire, ancêtre de l’ONU qui se propose de régler les conflits par un arbitrage international, puis La ligue internationale de la Paix (1867), la Société d’arbitrage entre les Nations (1870) et enfin l’Union Internationale pour la paix (1889). Homme d’action, élu député de la Seine (1881-1889), fait voter des lois en faveur des travailleurs et combat la politique coloniale du gouvernement. Il reçoit le premier prix Nobel de la paix (1901) avec Henri Dunan fondateur de la Croix-Rouge. Elu à l’Académie des sciences morales et politiques (1877).

Logo de Ariey-Jouglard Jean-Pierre
Montparnasse (75) : tombeaux remarquables de la 1ère division
mercredi 6 novembre 2013 à 19h36 - par  Ariey-Jouglard Jean-Pierre

Voila une excellente initiative que d’enrichir le cimetière du Montparnasse

Pour la première division, j’ai quelques personnalités intéressantes (selon moi) à proposer :

BARBIER Julien (1869-1940) Architecte religieux, réalise de nombreuses églises, celles du Sacré-Cœur de Dijon, de Notre-Dame-des-Otages (Paris 20e), de Sainte-Jeanne-de-Chantal (Paris 16e), de Notre-Dame d’Espérance (Paris 11e), mais aussi le groupe scolaire Lamartine à Gentilly et le monument aux morts de La Garenne-Colombes.

BLANQUART de Bailleul Henri Joseph (1758-1841) Avocat, maire de Boulogne-sur-Mer, partisan du coup d’Etat du 18 Brumaire (9 novembre 1799), nommé au Corps législatif par le Sénat, sert l’Empire mais vote la déchéance de l’Empereur. Elu député du Pas-de-Calais, sert le roi en votant les lois d’exception. Procureur du roi à Douai, poursuit avec vigueur les délits de presse.

BOULANGER Pierre François Marie (1813-1891) Ferronnier d’art, on lui doit les pentures de la porte centrale de la cathédrale de Paris lors de la rénovation par Viollet-le-Duc. Beau-père de Roty.

DE MAHY François (1836-1906) Médecin et journaliste à la Réunion, réclame des droits identiques à la métropole pour les colonies. Député de la Réunion (1870-1906), et vote l’amendement Wallon, instituant la République, devient ministre de l’Agriculture (1882) et un éphémère ministre de la Marine et des Colonies ( 1887).

DONIAT Aimé (1918-1973) Chanteur d’opérettes (baryton) et de chants populaires, membre de la troupe de l’ORTF, enregistre de nombreux disques dont La fille de madame Angot, la grande duchesse de Gerolstein, reprend des airs populaires, tels que Auprès de ma blonde, Là-haut sur la montagne, La paimpolaise.

A suivre

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?