MAINDRON Hippolyte (1801-1884)

Montparnasse - 1ère division
samedi 2 mai 2020
par  Philippe Landru

D’origine modeste, il entra à l’École des beaux-arts de Paris dans l’atelier de son compatriote, le sculpteur David d’Angers : il l’assista pour la réalisation du fronton du Panthéon. Au milieu du XIXe siècle, l’État lui commanda deux groupes à placer sous le péristyle d’entrée du Panthéon : Attila et sainte Geneviève, qu’il réalisa en 1857, et La conversion de Clovis par saint Rémi (1865). On trouve plusieurs de ses œuvres dans les cimetières. Il repose avec son épouse, la statuaire Laure BIWER (1831-1906) sous une allégorie de la Foi par lui-même.


SES ŒUVRES FUNÉRAIRES



A Paris


au Père Lachaise

- La statue et le médaillon de l’amiral Bruat (27ème division)
- Le buste de Jean-Baptiste Delpech (52ème division)
- Le bas-relief en bronze de la tombe du fondeur Eck (69ème division)
- Le médaillon en bronze disparu sur la tombe Durand (72ème division)

au cimetière Montparnasse

- Le bas-relief de la tombe Devéria (17ème division)
- Le bas-relief de la tombe Deyeux disparu avec la tombe (3ème division)


Commentaires