LAVAL Pierre (1883-1945)

Montparnasse - 15ème division
vendredi 15 février 2008
par  Philippe Landru

D’origine modeste, il reçoit une formation d’avocat. Il commence sa carrière politique au sein de la SFIO, et c’est en tant que socialiste qu’il conquiert la mairie d’Aubervilliers en 1923. Revenu de la guerre pacifiste, il partage les vues d’Aristide Briand concernant une réconciliation avec l’Allemagne, politique dont il ne se départira jamais.

Ayant fait fortune (en particulier dans les médias), il s’éloigne progressivement de la gauche pour pactiser avec la droite parlementaire. A quatre reprises, il devient président du Conseil (entre 1931 et 1932, en 1935-1936). Ecarté du pouvoir par le Front Populaire, il en tire une haine durable contre les « socialo-communistes » qu’il fustige dans ses journaux. Face à la menace de plus en plus grande que représente Hitler, il mène une politique d’inertie.

La défaite de 1940 lui permet de revenir au pouvoir : il met tous ses moyens en jeu pour permettre la prise du pouvoir par Pétain qui en fait son premier chef de gouvernement. Laval se rapproche désormais étroitement de l’Allemagne, le menant à une politique de collaboration. Limogé par Pétain -les deux hommes ne s’aimèrent jamais-, il est remplacé par Darlan. En avril 1942 pourtant, sous la pression allemande, Pétain est obligé de faire à nouveau appel à lui. Dès lors, Laval mène une politique totalement collaborationiste par haine du communisme : création du STO, de la Milice... Il facilite et encourage la déportation des populations juives, y compris dans la zone libre.

Il tente de fuir à la Libération : arrêté à Barcelone, il est livré à De Gaulle. Après un procès, il est condamné à mort : il tente de se suicider au cyanure la veille de son exécution et c’est un moribond que l’on fusille à Fresnes en 1945.

La famille parvint à récupérer ses restes et à les faire inhumer à Montparnasse où sa tombe fait toujours l’objet de beaucoup de discrétion (quoiqu’en bordure). Ainsi, elle n’apparaît dans aucun guide et sur aucun plan.

En 1992, le comédien Jean Yanne prêta ses traîts au personnage de Laval dans le Pétain de Jean Marboeuf (dans lequel Jacques Duffilho incarnait le maréchal).

Dans le même caveau fut inhumé son gendre René de Chambrun (1906-2002) : cet avocat collaborationiste, descendant de La Fayette, président de la Compagnie des cristalleries de Baccarat à partir des années 60, avait épousé Josée Laval, fille de Pierre. Toute sa vie, il tenta de réhabiliter la mémoire de son beau-père.


Retour au cimetière Montparnasse


Commentaires

Logo de JEAN PIERRE HERVET
LAVAL Pierre (1883-1945)
vendredi 22 avril 2016 à 12h52 - par  JEAN PIERRE HERVET

bonjour,
la tombe de Laval est bien signalée dans le plan du cimetière de Montparnasse que j’ai trouvé sur le site de la mairie de Paris. Il porte le numéro 54 sur le plan et 55 dans le listing...

En effet, et c’est incroyable de la part de l’administration parisienne, il y a un bug dans le listing et qui est du à la présence-absence de Stéphane Hessel, doté du n°43 sur le listing mais non reporté sur le plan.... Peut-être que cette erreur énorme a été corrigée depuis ? cela signifie q’il y a un décalage d’un point entre le listing et le plan : ainsi Man Ray est le 59 dans la liste et le 58 sur le plan...

j’espère avoir été assez clair ! Et un grand bravo pour votre site super !!!!!!!!!!!!!!!

Logo de fifou
LAVAL Pierre (1883-1945)
dimanche 2 février 2014 à 20h30 - par  fifou

cela m’a toujours choqué qu’une personne comme Laval soit enterré avec son nom apparent car son nom est synonyme de honte et de collaboration lors de la seconde guerre mondiale

Logo de Florence Pétain
LAVAL Pierre (1883-1945)
vendredi 14 juin 2013 à 19h17 - par  Florence Pétain

Dans la tradition, quand un condamné à mort est inhumé, on cache son nom, ou on l’écrit en un autre alphabet, et la tombe doit être discrête, ce qui est le cas. Si le condamné à mort est réhabilité, de plein droit son nom doit être affiché, avec une plaque indicative.

LAVAL Pierre (1883-1945)
mercredi 30 mai 2012 à 08h52

Bonjour,
Quelqu’un saurait-il en quelle année la dépouille de Laval a été transférée de Thiais à Montparnasse ?
Merci d’avance pour votre réponse.

Logo de ABECASSIS  HERVE
lundi 5 octobre 2015 à 18h31 - par  ABECASSIS HERVE

tres peu de temps apres son execution 3 a 4 jours au maximum

Logo de cp
mercredi 30 mai 2012 à 11h41 - par  cp

Très tôt après-guerre. Le biographe de Laval, Fred Kupferman, écrit que la fille de Laval demande au préfet de police de Paris Charles Luizet l’autorisation du transfert de son père à Montparnasse. Il se trouve que ce préfet, miné par une tumeur au cerveau, est écarté de la préfecture en mars 1947. Donc on peut penser que la translation se situe entre 1945 et 1947, date de son exercice ; il décède en septembre 1947.

LAVAL Pierre (1883-1945)
vendredi 2 septembre 2011 à 17h54

Quand je fais visiter le cimetière de Montparnasse à des amis, j’oublie toujours de leur montrer la tombe de Laval. Comme c’est curieux !!! Le ferais-je exprès ???
Alain

LAVAL Pierre (1883-1945)
vendredi 18 mars 2011 à 21h44

J’ai été plusieurs fois au cimetiere du montparnasse pour trouver la tombe de pierre LAVAL sans succès.
Quelqu’un peut il me donner des indications précises. (je sais qu’il se trouve 15eme division mais ou plus précisément ?).

Merci d’avance.

samedi 19 mars 2011 à 00h38 - par  Philippe Landru

Il se trouve en bordure de division, à l’extrémité de l’avenue de l’ouest, sensiblement au niveau de l’embouchure de l’allée qui sépare la 8ème de la 9ème division.

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
samedi 19 mars 2011 à 00h29 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

@ l’internaute anonyme :
La sépulture de Pierre LAVAL se trouve dans la 15ème division du cimetière du Montparnasse (fond du cimetière à droite), en 1ère ligne et à quelques mètres de l’entrée par la rue Froidevaux.

Avec lui reposent sa femme, sa fille Josée et son gendre l’avocat René de Chambrun.

La pierre tombale bleutée est ornée de nombreux pots de fleurs.

( Sources : sites « Guillotine » et « Picpus » )