Eglise NOTRE-DAME-DE-L’ASSOMPTION

Visité en juillet 2011
mardi 20 septembre 2011
par  Philippe Landru

L’église Notre-Dame-de-l’Assomption, située dans le 1er arrondissement de Paris, à l’angle de la rue Saint-Honoré et de la rue Cambon, est un édifice religieux construit entre 1670 et 1676 pour les Dames de l’Assomption. Devenu entrepôt de décors durant la Révolution, l’Empire en fit la paroisse du premier arrondissement en remplacement de la Madeleine de la Ville-l’Evêque dont elle prit le vocable. C’est en 1844 que Mgr Affre, archevêque de Paris, l’attribua à la communauté polonaise.

Au point de vue funéraire, c’est dans cette église qu’eut lieu en 1838 l’inhumation provisoire (elle dura 3 mois) de Talleyrand, sa sépulture à Valençay n’étant pas terminée. C’est également ici qu’eut lieu la cérémonie funéraire de Stendhal en 1842.

La seule oeuvre funéraire de ce lieu est une plaque rappelant la présence du coeur de François Joseph Hyacinthe FEUTRIER (1785-1830). Prédicateur brillant, il fut successivement vicaire de la grande aumonerie, curé de la Madeleine, vicaire général du diocèse de Paris, puis enfin évêque de Beauvais de 1825 à sa mort. Il fut en outre, entre 1828 et 1829, un éphémère ministres français des Affaires ecclésiastiques. Il était issu d’une vieille famille montmartroise dont deux tombeaux anciens subsistent dans le petit cimetière du Calvaire.

Son corps repose dans la cathédrale de Beauvais.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?