Passy (75) : tombeaux remarquables de la 3ème division

samedi 30 avril 2011
par  Philippe Landru


LES PERSONNALITES


- BAO DAI
- Jean-Louis BARRAULT
- Marie JAËLL
- Évariste JONCHÈRE
- Louis-Ernest LHEUREUX
- Madeleine RENAUD
- Marcel RENAULT


... mais aussi


- Le général Emmanuel AUBERT (1916-1995), qui fut député UDR puis RPR des Alpes-Maritimes de 1968 à 1995. Maire de Menton de 1977 à 1989, il fut en outre Conseiller régional de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

- Le baron Henri de BONNEMAINS (1821-1898), qui fut maire du XVIe arrondissement de Paris de 1860 à 1870.

- Le médecin polonais Pierre Louis Napoléon CHERNOVIZ (Piotr Czerniewicz : 1812-1881) : exilé en France pour avoir participé au soulèvement de la Pologne, il termina ses études pui émigra en 1840 au Brésil où il devint membre à part entière de l’Académie Impériale de Medecine. Il laissa plusieurs ouvrages scientifiques. Il revint à Paris en 1855 : une rue du XVIe arrondissement porte son nom.

- Le graveur Charles GEOFFROY (1819-1882), qui illustra la génération romantique. Le très beau buste en bronze qui orne sa tombe est de N. Cotte.

- Le poète Georges GILLET (1855-1932).

- Faustin HÉLIE (1799-) : magistrat et jurisconsulte français, il fut vice- président du Conseil d’État, fonction qu’il conserva jusqu’à sa mort. Il publia deux ouvrages majeurs qui ont influencé et influencent encore le droit pénal, et il fut l’un des plus grands commentateurs du Code d’instruction criminelle. Il fut élu en 1855 membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

- Le très oublié comédien André MARNAY (André Rigoult : 1877-1964), qui tourna pourtant de nombreux films entre 1917 et 1949, mais toujours dans des rôles mineurs. Il mourut dans la maison de retraite des acteurs de Couilly-Pont-aux-Dames.

- Gabriel Raoul MOREL (1764-1832), qui fut un orfèvre-bijoutier parmi les plus célèbres de l’Empire et de la Restauration. Il créât de nombreuses boites précieuses, en particulier pour la duchesse de Berry. Un buste en terre cuite de l’un de ses descendants orne la chapelle.

- Le musicologue Marc PINCHERLE (1888-1974), qui était spécialiste du Baroque et en particulier de Vivaldi. Il fut critique, attaché durant trente ans aux Nouvelles littéraires. Il fut enfin l’un des membres fondateurs de l’Académie Charles-Cros.

- L’historienne d’art Marianne ROLAND MICHEL (Marianne Michel : 1936- 2004), spécialiste de la peinture et des dessins du dix-huitième siècle français, qui dirigea la Galerie Cailleux (famille dont elle était issue) de 1982 à 1996. Elle laissa un très grand nombre d’ouvrages et de publications. Une fondation et un Prix portent son nom.

- Le musicien Nicolas SKORSKY (1952-2014), auteur du tube de Claude François Ça s’en va et ça revient (Une chanson populaire). Il fut également le créateur du groupe Santa Esmeralda, connu notamment pour son tube Don’t Let Me Misunderstood sorti en 1977, repris en 2003 par Quentin Tarantino qui l’utilisa pour son film Kill Bill. Il fut retrouvé égorgé chez lui.

- L’écrivaine Marcelle VÉRITÉ (Marcelle Gerschel : 1904-1994), qui fut une auteure pour la jeunesse inspirée par l’observation de la nature, des enfants, des animaux, ainsi que par les œuvres de Selma Lagerlöf et Rudyard Kipling.


Curiosités


La division est dominée par une sculpture contemporaine énigmatique : il s’agit d’une oeuvre de Georges Mathieu sur la tombe de sa première épouse, Adélaïde de Boisserée. L’artiste ne repose cependant pas ici mais à Montmartre.


Eléments artistiques significatifs


- Le très beau médaillon en bronze d’Ernest Lavigne (1881) par Laurent Marqueste.

- La chapelle Voelckel contient un médaillon en bronze signé Sandoz.

- Deux beaux vitraux.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?