Poster un commentaire à la suite de l’article...

mardi 27 avril 2010
par  Philippe Landru

PERROS-GUIREC (22) : cimetière de la Clarté de Ploumanac’h

Ploumanac’h est l’un des bourgs de la commune de Perros-Guirec. Le quartier de la Clarté s’est développé autour d’une activité précise : celle de l’extraction du granite rose, dont on trouve ici l’une des plus importantes carrières de France.
Le cimetière est récent. L’utilisation quasi-unique du granite (...)

En réponse à...

Logo de Jéôme Plamar
vendredi 15 août 2014 à 03h59 - par  Jéôme Plamar

Le Professeur Schwartzenberg n’a pas menti en employant le mot « cancer » au sujet de la maladie de Thierry Le Luron. On ne meurt pas du sida mais des suites du sida, qui détruit le système immunitaire, favorisant ainsi la production et la prolifération de cellules cancéreuses. Thierry Le Luron est bien mort d’un cancer du système digestif qui s’est propagé aux voies respiratoires, pour se généraliser totalement dans les derniers jours. Il a effectivement été transporté dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 novembre 1986, de l’Hôtel de Crillon à la clinique du Belvédère, à Boulogne Billancourt. Il s’est éteint un peu avant l’aube. Conformément à ses souhaits, il a été porté en terre sans que sa famille et ses proches ne puissent voir son corps après son trépas, excepté son agent Hervé Hubert qui l’a accompagné jusqu’à la fin. Emouvante anecdote révélée par Michel Drucker, grand ami de Thierry Le Luron ; à l’occasion d’un bilan de santé effectué il y a quelques années à la clinique du Belvédère, le destin lui a attribué la chambre dans laquelle était mort l’artiste. Michel Drucker, bouleversé, y a vu un signe amical et complice de son camarade depuis l’au-delà.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?