Biblio : Le cimetière Montparnasse - son histoire, ses promenades, ses secrets

PIERARD Marie-Laure, éditions de Borée, 2009
mercredi 18 mars 2009
par  Philippe Landru

On l’attendait depuis un certain temps : il est enfin sorti. Au début des années 80, Marie-Laure Pierard avait renouvelé une bibliographie ancienne sur ce cimetière, le second en terme de taille de la capitale et le premier en terme d’inhumation de personnalités contemporaines.

Il s’agit donc ici, pour l’essentiel, d’une réédition in extenso du texte. Certes, elle y a ajouté la présence de 54 personnalités qui y reposent depuis la précédente édition (le plus souvent à la fin de ses présentations de divisions), essentiellement celles qui ont été ajoutées au plan « officiel » que les visiteurs peuvent obtenir à la conservation, mais on regrette qu’il n’y ai pas eu de véritable relecture de son ouvrage. Du coup, certaines célébrités de premier ordre n’y figurent pas alors qu’ils sont bien à Montparnasse : rien sur Francis Girod, le professeur Choron, Tina Aumont, Ipousteguy, Jean Baudrillard, Léon Schwartzenberg, Gérard Brach…

Plus gênant, le fait d’avoir repris le même texte sans le corriger laisse subsister des erreurs qu’il aurait été facile de corriger.
-  la tombe Willette existe bien contrairement à ce qui est affirmé p.83. Idem de la tombe Cham (p.187), ou encore de la tombe Hullin (p.235).
-  La tombe de l’abbé Grégoire n’existe plus en revanche depuis sa panthéonisation en 1989 (p.84)
-  La tombe Lisfranc a perdu un de ses bas-reliefs depuis pas mal de temps (il est détenu par la Conservation, mais n’a pas été encore remis) (P.173)
-  Le « crâne » d’Ottavi a été refait est n’est plus « affreusement mutilé » (p.180). Idem pour la tombe d’Aloysius Bertrand (p.199).
-  Il y a belle lurette que la tombe Mallat de Bassican n’est plus dans le centre de la 25ème division, mais dans la 3ème division, en bordure du rond-point central (p.206).
-  Mireille et Emmanuel Bove, effectivement dans la 25ème division, ne sont pas dans le grand mais dans le petit cimetière (p.209).
-  Un certain nombre de tombes, ou d’œuvres d’art localisées, n’existent plus, parfois depuis fort longtemps (on pense à Fursy dans la 30ème) (p.253)

En résumé, un guide indispensable pour ceux qui ne possèdent pas la précédente édition, car il demeure le guide contemporain le plus précis pour ce cimetière, mais pas vraiment utile pour ceux qui la détiennent (que l’on complètera avec le plan offert par le cimetière pour les 54 nouveaux arrivants).


Commentaires

Brèves

Une nouveauté méthodologique importante sur le site !

lundi 9 octobre 2017

Une nouveauté qui, si elle ne change pas la morphologie du site, va à terme considérablement améliorer la recherche.

Jusqu’alors, les rubriques « départements » dans l’onglet de gauche ne servaient qu’à y ranger les cimetières selon ce critère. Il ne vous aura pas échappé que contrairement à naguère, ceux-ci ne pouvaient pas être indiqués par ordre alphabétique : il fallait donc consulter toute la liste pour trouver le lieu que l’on cherchait.

Désormais (mais cela se fera très progressivement), la rubrique « département » devient la porte d’entrée pour chacun d’entre eux : non seulement j’y intègre les communes par liste alphabétique, mais j’y ajoute « l’Etat des lieux du patrimoine taphophilique » pour chacune. Ainsi, par codes couleurs, vous y trouverez l’intégralité des cimetières : ceux que j’ai visité, ceux dont j’ai fait la fiche grâce aux photos d’internautes, ceux ayant fait l’objet d’articles (presse, Internet...), et ceux enfin qui n’ont pas encore d’articles mais dont j’ai connaissance d’un patrimoine avec, pour les internautes du coin, la possibilité s’ils le désirent de venir compléter le site.

Le premier département à être à jour est le Territoire de Belfort, fiche sur laquelle vous pourrez constater les changements. Progressivement, c’est l’ensemble des départements qui auront cet aspect.

Bonne visite