Le Beyern nouveau est arrivé !!

jeudi 6 octobre 2011
par  Philippe Landru

Acheté le jour de sa sortie (ce matin), déjà lu (cet après-midi), petit compte-rendu de lecture du nouvel opus de Bertrand Beyern : Carnet de dalles.

Ceux qui connaissent les Mémoires d’entre-tombes seront enthousiasmés par ce Carnet de dalles qui, quatorze ans plus tard, poursuis l’oeuvre inachevable de son auteur.

Là où, en 1997, Bertrand nous proposait un voyage en « Pèrelachaisie » en 365 réflexions, il sort ici du périphérique pour nous offrir ses réflexions sur les cimetières (français, européens, mondiaux) visités. Certaines sont courtes et décapantes, d’autres plus longues. L’ouvrage est divisé en « mots clés » (Tabac, Enfants, Frères, Inventeurs, Anglais méridionaux...) dont le sens n’est pas toujours évident au premier abord, occasion de découvrir de subtils fils rouges sur plusieurs nécropoles. Carnet... est peut-être un peu moins introspectif que les Mémoires (encore que...), mais les taphophiles y découvriront mille anecdotes, épitaphes, localisations de tombes... Certaines remarques ne seront comprises que par le « public averti » des cimetières, mais l’ensemble reste grand public, à condition évidemment d’être curieux. On retrouve le style toujours impeccable de l’auteur, mais également cet « humour nostalgique » devant les tombes qui donne une dimension bien plus grande à son oeuvre que la simple dimension patrimoniale.

Bref : courrez vite l’acheter. Un ouvrage indispensable et jubilatoire.

BEYERN Bertrand, Carnet de dalles, le cherche midi, 2011


Commentaires

Logo de Oedipa
Carnet de Dalles
vendredi 21 octobre 2011 à 13h43 - par  Oedipa

C’est tout à fait ce que j’attendais ! Je me suis régalée ! Je l’ai lu assez vite car je sais que je le reprendrai régulièrement. J’ai retrouvé le Grand Beyern avec son sérieux d’érudit et son humour décapant ! Les errances d’un promeneur solitaire nécrosophe et poète, écrivain avec un vrai style bien à lui, des histoires savoureuses, des passages touchants (enfants), de la grande Histoire.
Un livre de chevet.

Logo de David Tong
Le Beyern nouveau est arrivé !!
vendredi 21 octobre 2011 à 06h22 - par  David Tong

Et Bertrand Beyern est invité aux Grosses Têtes, en début de la semaine prochaine ... :)

Nul doute que son esprit impressionnera la « bande à Bouvard ».

Logo de M.C.
Le Beyern nouveau est arrivé !!
vendredi 14 octobre 2011 à 12h08 - par  M.C.

Merci Marie pour le tuyau je vais aller y faire un saut ce soir !

Le Beyern nouveau est arrivé !!
vendredi 14 octobre 2011 à 09h39

Qu’est-il arrivé à Bertrand Beyern ? On est trés loin de la verve de son Mémoires d’entre tombe.
Plattitude, mauvaise pagination (nombre de pages excesive par rapport à l’importance du texte)
Bref, peut mieux faire...
On attend le prochain avec impatience.

Cela n’engage que moi, bien sur

vendredi 14 octobre 2011 à 18h23 - par  Philippe Landru

@anonyme 9h39 : Je vous trouve un peu dur avec le nouvel opus de Beyern. Les Mémoires... et ce dernier ouvrage ne joue pas exactement la même carte. C’est vrai que Les Mémoires.... avaient un aspect plus littéraire et plus romancé (création de personnages imaginaires que les habitués de cimetières connaissent pourtant : Vladimir, Nez-qui-coule....) et qu’il était davantage dans l’introspection. C’est vrai également que Bertrand y focalisait davantage sur les rencontres qu’il avait pu y faire. Les Carnets.... jouent davantage la carte des découvertes insolites faites dans les cimetières, donnent plus de clé sur « ce que l’on trouve » que sur « ceux qu’on rencontre ». Contrairement aux Mémoires, le Père Lachaise n’en est pas le centre, ce qui peux déstabiliser certains lecteurs qui ne s’intéressent qu’à ce cimetière.. Je retrouve néanmoins la verve littéraire dans les deux textes, et ses sentiments/émotions que tout habitué des cimetières connait : la passion débordante qui procure tellement de plaisir, la difficulté de partage, la nostalgie d’une culture de l’inutile que nous sommes peu à partager, l’absence d’illusion quant à sa passion, la prise de conscience de l’inadaptation de cette passion, le plaisir que procure cette inadaptation...

Logo de Marie Beleyme
Le Beyern nouveau est arrivé !!
vendredi 14 octobre 2011 à 07h41 - par  Marie Beleyme

Salut vous deux,

Il y avait plusieurs exemplaires du bouquin à la FNAC Saint-Lazare lundi dernier (rayon guides de Paris).

Bonne journée.

Marie

Logo de M.C.
Le Beyern nouveau est arrivé !!
jeudi 13 octobre 2011 à 19h15 - par  M.C.

Oui c’est exact... tellement habitué à avoir tout et tout de suite à la Fnac ou chez Virgin !
Merci Œdipa en espérant que ta tendinopathie va mieux... je t’embrasse.
Ton admirateur.

Logo de Oedipa
vendredi 14 octobre 2011 à 12h11 - par  Oedipa

merci ! moi aussi ! pour l’instant j’attends ma commande et il me tarde de le lire ! tu peux me retrouver sur Facebook à Oedipa de la Bergamotte :-)

Logo de MC
Le Beyern nouveau est arrivé !!
jeudi 13 octobre 2011 à 17h06 - par  MC

Je n’arrive pas à le trouver ! Help !

Logo de Oedipa
jeudi 13 octobre 2011 à 19h03 - par  Oedipa

il faut que tu le commandes sur internet ou dans une librairie - c’est ce que j’ai fait et je l’attends.

Site web : Carnet de Dalles
Logo de cp
Le Beyern nouveau est arrivé !!
vendredi 7 octobre 2011 à 07h29 - par  cp

Avec ou sans Franck Ribéry ?

(Désolé...)

Logo de Oedipa
Le Beyern nouveau est arrivé !!
vendredi 7 octobre 2011 à 00h15 - par  Oedipa

chic alors ! courrons ! Je le lis dès que j’ai fini « les jumelles de Highgate » d’Audrey Niffenegger, un roman où le cimetière a un grande importance. Salutations nocturnes et merci pour l’info, cher ami :)

Logo de Oedipa
vendredi 7 octobre 2011 à 00h35 - par  Philippe Landru

Une petite citation (p.65), pour la nuit. Elle pourrait figurer en entête de ce site :

« ...J’ai renoncé depuis longtemps à justifier mes pèlerinages auprès de ceux qui s’étonnent et n’y voient qu’une perte de temps. Devant ces tombes parfois si difficiles d’accès, il peut m’arriver de me demander pourquoi j’y suis venu et la réponse claque aussitôt : je n’avais pas le droit de ne pas y venir... » !

Brèves

Une nouveauté méthodologique importante sur le site !

lundi 9 octobre 2017

Une nouveauté qui, si elle ne change pas la morphologie du site, va à terme considérablement améliorer la recherche.

Jusqu’alors, les rubriques « départements » dans l’onglet de gauche ne servaient qu’à y ranger les cimetières selon ce critère. Il ne vous aura pas échappé que contrairement à naguère, ceux-ci ne pouvaient pas être indiqués par ordre alphabétique : il fallait donc consulter toute la liste pour trouver le lieu que l’on cherchait.

Désormais (mais cela se fera très progressivement), la rubrique « département » devient la porte d’entrée pour chacun d’entre eux : non seulement j’y intègre les communes par liste alphabétique, mais j’y ajoute « l’Etat des lieux du patrimoine taphophilique » pour chacune. Ainsi, par codes couleurs, vous y trouverez l’intégralité des cimetières : ceux que j’ai visité, ceux dont j’ai fait la fiche grâce aux photos d’internautes, ceux ayant fait l’objet d’articles (presse, Internet...), et ceux enfin qui n’ont pas encore d’articles mais dont j’ai connaissance d’un patrimoine avec, pour les internautes du coin, la possibilité s’ils le désirent de venir compléter le site.

Le premier département à être à jour est le Territoire de Belfort, fiche sur laquelle vous pourrez constater les changements. Progressivement, c’est l’ensemble des départements qui auront cet aspect.

Bonne visite