GARNIER Charles (1825-1898)

Montparnasse - 11ème division
mercredi 20 février 2008
par  Philippe Landru

Après avoir remporté le Grand Prix de Rome en 1848, Charles Garnier voyagea en Italie puis en Grèce pour mieux connaître l’architecture antique, classique et baroque. De retour à Paris, il travailla un temps avec Viollet-le-Duc avec lequel il ne partagea pas les mêmes conceptions artistiques. En 1860, il gagna le concours organisé à l’initiative de Napoléon III pour la construction de l’Opéra, édifice qui allait devenir son œuvre majeure en même temps que le symbole de la pompe du Second Empire (l’anecdote est connue : à l’impératrice qui lui demandait de quel style il s’agissait, il lui aurait répondu : « du Napoléon III majesté » !).

JPEG - 33.2 ko
Garnier - Opéra de Paris
JPEG - 74.6 ko
Reconstitution de l’acte de naissance de Charles Garnier - Paris.

Il fut également l’auteur de la chapelle des Luynes de Dampierre ainsi que du casino de Monte-Carlo.

JPEG - 17.8 ko
Garnier - casino de Monte-Carlo


Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires

Logo de sebadive
GARNIER Charles (1825-1898)
jeudi 21 novembre 2013 à 11h50 - par  sebadive

Oui mais pour l’entretien d’une sépulture (rendre plus visible l’identité...), c’est aux personnes qui sont propriétaire de la concession de le faire, si ce n’est pas un organisme de l’état, elle n’a donc rien à faire dessus.

Logo de H. Lallmant
GARNIER Charles (1825-1898)
samedi 25 février 2012 à 14h14 - par  H. Lallmant

Bonjour, Madame,

Montparnasse, et non Montmartre !

Division 11, en 3° ligne à partir de l’allée entre les divisions 1 et 11 (« Allée Chauveau-Lagarde »), et la 19° tombe à partir de l’« Avenue Transversale ». Je précise tout cela, car beaucoup de visiteurs passent à côté à cause justement de l’aspect anodin de la sépulture (qu’ont fait les ministres de la Culture ? Qu’a fait la Ville de Paris ?) ; et le plan du cimetière (le demander à l’entrée)n’est pas très facile à interpréter.

H. Lallmant

Logo de GARNIER-DANEY Françoise
GARNIER Charles (1825-1898)
samedi 25 février 2012 à 11h19 - par  GARNIER-DANEY Françoise

Je suis d’autant plus désolée que la tombe de Charles GARNIER ne soit pas entretenue que je suis une des rares descendantes de cet artiste
En effet mon arrière grand père paternel était Gustave GARNIER seul frère de Charles
Comme on le sait Charles a eu 2 fils tous les 2 morts jeunes
Ce n’est donc que via mon grand père paternel : Louis-Georges ( fils unique de Gustave)qu’il y a de la descendance
Malheureusement nous habitons tous la province ( sud ouest) et n’avons jamais été à Montmartre voir le tombeau de Charles lequel s’était fâché avec son frère
C’est vrai que l’état est bien souvent non reconnaissant de ceux qui ont participé à la grandeur de la FRANCE.....sous toutes ses formes d’ailleurs
Merci en tout cas de nous avoir avisés et c’est avec plaisir que je rendrais au cimetière de Montmartre( si bien sur je vais à PARIS)voir la tombe d’un de mes ancêtres
Françoise DANEY née GARNIER

Logo de Cécile Andina
mercredi 18 décembre 2019 à 12h00 - par  Cécile Andina

Bonjour Madame Daney-Garnier, savez-vous la date de naissance et de décès de Gustave Garnier et ce qu’il était de profession ? Je pose la question pour une une recherche scientifique (entrée dans une banque de dates de correspondance). Merci bcp. Cécile

Site web : Gustave Garnier
samedi 25 février 2012 à 13h49

Bonjour,
ne vous rendez pas à Montmartre mais à Montparnasse pour le tombeau de Charles Garnier qui n’est pas en si mauvais état que cela.
Elji

GARNIER Charles (1825-1898)
mardi 6 septembre 2011 à 19h32

ce affreux et inadmissible, telle tombeau, et ce architecte Opéra de Paris, La HONTE pour la France !!!

GARNIER Charles (1825-1898)
samedi 20 août 2011 à 23h07

A chaque fois que je vois la tombe de Charles Garnier, je suis attristé. En effet, sa sépulture est décevante au plus haut point. La pierre utilisée est totalement inesthétique. D’autre part, on ne voit plus son nom sur la partie verticale du monument. Une personne s’est amusée à repasser les lettres à la peinture rouge mais elle n’a écrit que le tiers de la gravure !!!
Le pauvre Garnier doit se retourner dans cette tombe, lui qui a fait des choses si merveilleuses !!!
Alain