MAINCY (77) : cimetière

visité en juillet 2021
jeudi 9 décembre 2021
par  Philippe Landru

Le cimetière fut édifié sur un terrain donné par le comte de Choiseul en 1896 à la commune, comme le signale une plaque à l’entrée.

Assez naturellement, c’est ici, que repose le comte Horace de CHOISEUL-PRASLIN (1837-1915). Fils du duc de Choiseul qui se suicida en 1847 à l’arsenic après avoir assassiné sauvagement son épouse, la fille du maréchal Sébastiani, il fit une courte carrière militaire. Après avoir fait les campagnes de Crimée et d’Italie. Il quitta l’armée en 1866. Il devint maire de Maincy, puis à la fin du Second Empire, fut député de Seine-et-Marne (1869-1885). Membre de l’opposition libérale, il siégea dans les rangs du centre-gauche, soutenant l’avènement de la IIIe République dans une perspective conservatrice. En 1880, il devint sous-secrétaire d’État aux Affaires étrangères du premier gouvernement de Jules Ferry, qui dura jusqu’en novembre 1881. Il fut encore député de Corse (1889-1893) avant de quitter la vie politique.

Il n’eut pas de descendance, aussi je ne peux expliquer qui repose dans le massif tombeau au centre du cimetière qui porte le nom de cette famille.

On trouve également dans ce cimetière la tombe de Michel LUCAS de KERGONAN (1939-2001), auteur de plusieurs monographies sur Maincy dont une Histoire de la manufacture de tapisseries de Maincy.

Signalons enfin la présence d’une vieille tombe Guillotin, qui aurait un lien que je n’ai pas retrouvé [1] avec le créateur de notre rasoir national.


[1Michel Lucas de Kergonan a justement écrit un article sur cette tombe que je n’ai pas lu.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?