SÉBASTIANI Horace (1772-1851)

Crypte des gouverneurs de la cathédrale Saint-Louis des Invalides de Paris
lundi 3 octobre 2016
par  Philippe Landru

Après s’être illustré pendant les guerres de l’Empire, il fut ambassadeur à Constantinople (1806-1808), avant de jouer un rôle politique de premier plan sous la monarchie de Juillet, qui le fit maréchal de France, ministre de la Marine et des Colonies de manière éphémère en 1830, et ministre des Affaires étrangères (17 novembre 1830 – 11 octobre 1832).

À la fin de sa vie, il fut très affecté par un drame familial dont le retentissement fut tel qu’il créa l’un des principaux scandales de la monarchie de Juillet : l’assassinat, le 17 août 1847, de sa fille unique par son gendre, le duc de Praslin, qui se suicida en prison quelques jours plus tard.


Commentaires