JENLAIN (59) : cimetière

mardi 9 juin 2020
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

La Jenlain Ambrée fut créée en 1922. Elle a un taux d’alcool de 7,5 % du volume et est composée de plusieurs malts différents. Elle se déguste idéalement entre 6 et 8 °C. Sa renommée est venue plus tard, dans les années 1970-80, et a symbolisé la renaissance d’un savoir-faire des brasseurs du Nord.

On doit cette bière à Félix DUYCK (1895-1974), fils d’un brasseur flamand, alors installé à Zegerscappel. Félix s’installa dans le Valenciennois à Jenlain pour reprendre une petite brasserie qui disposait de matériel et d’un forage. L’histoire de la Jenlain débuta. Elle était d’abord consommée par les villageois locaux.

En 1949, Félix Duyck et son fils Robert ont l’idée de mettre la bière dans des bouteilles de type champenoise avec un bouchon en liège et un fil de fer qui tient le bouchon. Grâce à cette grande première, la brasserie Duyck se démarque des autres et se développe.

Dans les années 60, un débitant lillois a eu l’idée de la proposer à sa clientèle. Comme son établissement était situé près de l’Institut catholique, les étudiants et les « yéyés » se l’approprièrent et se chargèrent de la faire connaître autour d’eux. Ce fut le début du succès. Associée aux occasions festives dans la métropole lilloise, elle est ainsi devenue la boisson officieuse de la célèbre braderie de Lille. Aujourd’hui, c’est Mathieu Duyck, cinquième génération, qui dirige la brasserie y produisant près de 100 000 hectolitres par an.


Wikipedia
Merci à Nicolas Badin pour la photo.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?