PONTENX-LES-FORGES (40) : cimetière

Visité en juillet 2019
samedi 24 août 2019
par  Philippe Landru

Cimetière landais typique à l’orée de la forêt de pins, Le cimetière de Pontenx (jolie commune au passage) possède la tombe d’un député… du Doubs !

Victor PIDOUX (1807-1879) était natif d’Orgelet, dans le Jura. Légitimiste et donc hostile à Louis-Philippe, il se lança en politique après la révolution de 1848. Élu député du Doubs, il siégea à droite de 1849 à 1851 et défendit notamment la loi Falloux sur la liberté d’enseignement. Lors du coup d’État de 1851, il s’opposa au prince-président. Cela lui valut de faire partie des 220 députés protestataires enfermés quelque temps à la prison Mazas. Il fut ensuite incarcéré dans la forteresse du Mont-Valérien pour avoir refusé le poste de procureur général à Lyon que Napoléon III lui proposait.

À partir de 1857, il devint administrateur de la forge de Pontenx dans les Landes, département alors insalubre que l’empereur avait pour ambition d’assainir et valoriser. Ainsi tenu à l’écart de Paris et du pouvoir, Victor Pidoux mit sa compétence de juriste au service de la sidérurgie dans les Landes, qui passa à l’époque d’un stade artisanal à une échelle industrielle, avant de s’éteindre au début du XXe siècle.
Il Vécut dans la commune jusqu’à son décès.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?