GREZ-SUR-LOING (77) : Place Jolivet (ancien cimetière)

dimanche 6 janvier 2019
par  Philippe Landru

C’est dans l’ancien cimetière paroissial, désormais devenu une petite place du village derrière l’église Saint-Laurent, qu’avait été inhumée Laure de BERNY (Louise Antoinette Laure Hinner : 1777-1836). Durant l’hiver 1821-1822, elle fit la connaissance d’Honoré de Balzac, qui était engagé pour donner des leçons aux filles de la maison. Le jeune homme de 22 ans s’éprit de cette petite femme de 1,55 m, brune, coquette, spirituelle et vive, et qui était d’un an l’aînée de sa mère. Il lui adressa des lettres enflammées, dont on a conservé les brouillons. Elle commença par résister, invoquant son âge, et lui proposa d’épouser plutôt sa fille. Balzac persévéra et finit par la gagner un soir de mai 1822. Il décida de lui donner le prénom de Laure, comme sa sœur et sa mère, et parla d’elle en l’appelant la dilecta (bien-aimée). Elle suivit chaque étape de sa carrière, le conseilla, lui apporta la tendresse que Balzac ne trouva jamais chez sa mère. Elle lui prêta de l’argent à plusieurs reprises, notamment pour lancer une entreprise d’édition, puis pour acheter une imprimerie. Elle servit de modèle à l’écrivain pour les personnages (entre autres) de Madame Firmiani, madame de Mortsauf du Lys dans la vallée et de Pauline dans Louis Lambert. Elle fut la première et, semble-t-il, la plus grande passion de l’écrivain.

Sa tombe disparut avec le cimetière, mais une plaque commémorative, sur un des murs de la place, rappelle son souvenir.


Merci à Michel Ange pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?