PERRAY-EN-YVELINES (Le) (78) : cimetière

Visité en octobre 2017
vendredi 3 novembre 2017
par  Philippe Landru

Quadrilatère sans charme et sans arbre, le cimetière du Perray abrite la sépulture d’un Compagnon de la Libération : Henri LE THOMAS (1903-1964).

Officier radio de la Marine marchande de 1925 à 1932, il entra en 1933 à Air Afrique où il exerce les fonctions de chef de poste radio. En 1940, il dirigeait l’un des deux postes de radio de Fort-Lamy (Tchad). Dès le 18 juin 1940, il décida d’agir pour le ralliement au général de Gaulle de l’Afrique en général et du Tchad en particulier. Il devint, à cet égard, l’auxiliaire direct et l’homme de confiance personnel du gouverneur Félix Éboué : c’est lui qui achemina le premier télégramme d’obéissance adressé du Tchad au général de Gaulle. Il s’engagea ensuite plus directement dans les FFL : affecté en 1941 à l’Etat-major de la Défense du Pacifique, il exerça successivement les fonctions de commandant de la Marine en Océanie et chef des transmissions des Etablissements français d’Océanie (1941), puis de chef des transmissions de Nouvelle-Calédonie et d’inspecteur des services de transmissions du Pacifique (1942).
Henri Le Thomas participa au débarquement des troupes alliées à Arromanches.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?