MONTJUSTIN (04) : cimetière

lundi 12 décembre 2016
par  Philippe Landru

Cette petite commune comporte 2 minuscules cimetières accolés l’un à l’autre, en contre-bas de son centre.

Dans l’un d’eux repose la vedette du lieu, le photographe Henri CARTIER-BRESSON (1908-2004). Photographes parmi les plus réputés au niveau international, il parcourut le monde dans un esprit de témoignage. Assistant de Jean Renoir au cinéma, il apprit à manier le support audiovisuel. Fait prisonnier par les Allemands en 1940, il réussit à s’évader en 1943, après deux tentatives ratées. Cette expérience le marqua profondément ; il intègra un mouvement clandestin d’aide aux prisonniers, multiplia les clichés durant la Libération et réalisa Le Retour, un documentaire sur la réintégration à la vie civile des prisonniers de guerre. Avec l’aide de Robert Capa et de David Seymour, il fonda l’agence Magnum en 1947. Il fut considéré comme un photographe humaniste, refusant toute mise en scène pour la réalisation de ses clichés, prônant la simple reproduction de la réalité prise sur le vif et l’usage du noir et blanc. On lui connait également ses portraits d’artistes et d’écrivains.

Dans la tombe contiguë à la sienne repose son épouse, la photographe belge Martine FRANCK (1938-2012). Repérée en 1964 par Ariane Mnouchkine, elle devint la photographe officielle du Théâtre du Soleil. Elle se focalisa notamment sur les portraits d’artistes et d’écrivains et produisit également quelques séries pour le magazine féminin Vogue. En 1983, elle réalisa une mission pour le ministère français des droits de la femme et rejoignit la même année l’agence Magnum Photos.

A proximité se trouve enfin la tombe de Pierre CITRON (1919-2010), musicologue et universitaire français spécialiste de Jean Giono. Aucun doute que son épouse, l’historienne Suzanne Citron, habitant toujours le hameau et âgée de 94 ans, l’y rejoindra.


Merci à Luka’s corner et à Laurent Chopin pour les photos.


Commentaires

Logo de BENON
MONTJUSTIN (04) : cimetière
lundi 8 février 2021 à 09h40 - par  BENON

Je suis arrivé à Montjustin en 2012, avec ma compagne nous avons fait l’acquisition du prieuré de St Maurin, puis de la propriété de Marembrene adjacente. Nous venons de la ville et j’ai exercé une profession commerciale nomadiste dans des groupes internationaux. Retraité, je me suis fortement intéressé à la vie rurale et au domaine de l’agriculture. J’aime cette région et l’authenticité des gens. J’ai beaucoup de mal à dialoguer avec eux. La plupart croit que je cherche à les humilier. Ils sont traumatisés par l’agribashing. Je crois sincèrement qu’ils doivent s’ouvrir au monde extérieur et chercher à s’adapter à une société qui est surtout urbaine. Dans la région l’agriculture est pauvre et ne survit qu’avec des subventions européennes. Il faut se tourner vers le tourisme qui représente prés de la moitié des ressources du département. Pourquoi les élus ne valorisent-ils pas plus l’extraordinaire histoire culturelle de Montjustin ???

Logo de Poulpy
MONTJUSTIN (04) : cimetière
dimanche 31 janvier 2021 à 19h35 - par  Poulpy

Dans le petit cimetière de Montjustin repose aussi une autre célébrité, Lucien Jacques, qui avait la maison avec le puits dans la montée sous le village, à coté de l’atelier de Serge Fiorio. C’est lui qui a fait connaitre Giono en publiant ses premiers poèmes dans les « Cahiers de l’artisan », et qui a été son compagnon de route dans l’aventure du Contadour. Je lis dans La Provence que le peintre Serge Fiorio, cousin de Giono, grand ami d’Henri Cartier Bresson est lui aussi enterré dans ce cimetière. Ce peintre au style naïf avait une technique superbe.

Logo de Phil
MONTJUSTIN (04) : cimetière
vendredi 26 janvier 2018 à 13h59 - par  Phil

Elle n’était pourtant pas pressée de rejoindre son mari...

Logo de cp
MONTJUSTIN (04) : cimetière
lundi 12 décembre 2016 à 18h04 - par  cp

Quand même surprenantes ces tombes qui ressemblent aux reliefs d’un feu de camp...

Logo de cp
mardi 23 janvier 2018 à 12h10 - par  cp

En fait, ce dépouillement est cohérent, la « déconstruction » de l’Histoire ayant été le dada de Mme Citron, elle aurait pu à la limite inscrire sur sa stèle cet aphorisme de Ambrose Bierce, « Le cadavre est un produit fini dont nous sommes la matière première... ». Ambrose Bierce a lui complètement disparu, un jour.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?