LURS (04) : cimetière

Visité en août 2012
vendredi 31 août 2012
par  Philippe Landru

Le cimetière de Lurs se trouve à proximité de la vieille chapelle Saint-Michel (XIIe siècle), reconstruite au XVIIe puis au XIXe siècle. A l’extérieur du village, mais en hauteur également, son site est magnifique à 360°.


Curiosités


- La ville fut dans les années 50 le cadre de la célèbre affaire Dominici : un des fils du patriarche, Marcel, se trouve inhumé dans ce cimetière. On consultera la chronique funéraire de cette affaire pour avoir plus d’informations.

- Sur le mur, une plaque assortie d’un poème de John Pudney, rappelle la présence d’un pilote anglais devenu professeur de français et installé à Lurs.


Célébrités : les incontournables...


Aucun


... mais aussi


- Henriette FRONTERA-ROCHE (1895-1971) : auteure, comme le rappelle sa plaque, de Histoire de Lurs Terre impériale.

- Henri LABORIT (1914-1995) : médecin chirurgien et neurobiologiste, il introduisit l’utilisation des neuroleptiques en 1951. Il était également éthologue (spécialiste du comportement animal), eutonologue, selon sa propre définition (spécialiste du comportement humain) et philosophe. Il s’est fait connaître du grand public par la vulgarisation des neurosciences, notamment en participant au film Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais. Il était le père de l’actrice Maria Laborit, du psychiatre Jacques Laborit et le grand-père de l’actrice Emmanuelle Laborit, fille de ce dernier.

- Maximilien VOX (Samuel Monod : 1894-1974) : fils du pasteur Wilfred Monod et frère du naturaliste Théodore Monod, graveur, dessinateur, illustrateur, éditeur, journaliste, critique d’art, esthéticien et historien de la lettre et de la typographie, son action et son oeuvre jalonnent l’évolution du livre durant les deux premiers tiers du XXe siècle. Il édita et créa des collections de romans, fonda et anima des journaux, conçut des plaquettes publicitaires, publia de nombreux articles sur l’ensemble des métiers du Livre, imagine et mit en place un modèle pédagogique de reconnaissance et d’identification des caractères et des lettres qui reste aujourd’hui encore le seul agréé par l’Association typographique internationale. En 1952, il fonde à Lurs-en-Provence un centre de rencontres pour la diffusion et la confrontation des idées en typographie et dans l’édition. Historien et graphiste, Vox était de surcroît un pédagogue (il a été professeur à l’École du Louvre ainsi qu’à l’École des Beaux-Arts). Il publia des dessins et illustra des dizaines de livres.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?