MISON (04) : cimetière

Visité en août 2012
mardi 14 août 2012
par  Philippe Landru


C’est à proximité de la chapelle Saint-Roch, en dehors de la ville et sur une hauteur, qeue se dresse le petit cimetière de Mison.

De ce belvédère, on a une magnifique vue sur les ruines du château Xe siècle de Mison, ainsi que sur la région alentour.

C’est dans son village natal que fut inhumé Ernest ESCLANGON (1876-1954), qui fut employé comme aide-astronome à l’observatoire de Bordeaux au service méridien (1899-1905), puis, comme astronome-adjoint (1905) au service équatorial. À partir de 1902 il enseigna également à la faculté des sciences de l’université de Bordeaux.

Pendant la Première Guerre mondiale, il travailla sur la balistique et mit au point une nouvelle méthode permettant de déterminer avec précision la position d’une pièce d’artillerie. Après l’armistice de 1918, Esclangon devint directeur de l’observatoire de Strasbourg, et professeur d’astronomie à la faculté des sciences de l’université de Strasbourg l’année suivante. En 1929, il devint directeur de l’observatoire de Paris et du Bureau international de l’heure, professeur d’astronomie physique à la faculté des sciences de l’université de Paris, et il entra au Bureau des longitudes en 1932. Il fut élu membre de l’Académie des sciences en 1929.

Son titre de gloire pour le grand public (comme le rappelle une plaque à l’entrée de la commune) ? Il inventa en 1933 l’horloge parlante. Si son nom est peu connu, la région ne l’a pas oublié et de nombreuses communes du département donnèrent son identité à une rue.


Commentaires

Logo de Styx
MISON (04) : cimetière
jeudi 4 août 2016 à 19h25 - par  Styx

Le principal Lycée de Manosque (04) porte également le nom d’ Esclangon, mais il s’agit de Félix, son neveu, né à Manosque et professeur réputé en énergétique (mais tristement connu pour être décédé accidentellement au cours d’une expérience devant ses étudiants). L’un des bâtiments de l’Université de Jussieu porte son nom.

Dans cette rubrique des Cimetières des Alpes-de Haute-Provence (04), pourriez-vous créer un lien conduisant au hameau de Montjustin ?
Il comporte 2 cimetières très petits, accolés l’un à l’autre, en contre-bas, dont l’un fait se reposer Henri Cartier-Bresson, sa femme Martine Franck et Pierre Citron (musicologue dont la veuve 94 ans habite toujours le hameau).

Merci et à disposition si vous souhaitez des photos du lieu.

Logo de Alien
MISON (04) : cimetière
mardi 27 août 2013 à 17h24 - par  Alien

La ville de Viry-Chatillon en Essonne a donné son nom à une école et un collège, sans doute du à la proximité de l’observatoire Camille Flamarion à Juvisy sur Orge.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?