MUNICH (Allemagne) : Frauenkirche (cathédrale Notre-Dame)

Visité en août 1993
jeudi 25 août 2016
par  Philippe Landru

La Frauenkirche (cathédrale Notre-Dame), construite en brique rouge en gothique tardif, est la plus grande église de Munich. La crypte contient les tombeaux des archevêques de Munich et de Freising et aussi des membres de la maison de Bavière, la dynastie des Wittelsbach. Ces derniers n’y disposent pas de tombeaux, mais de plaques très modestes récentes (alors que les Wittelsbach inhumés ici vivaient pour l’essentiel à l’époque médiévale).

C’est ici que repose le dernier roi de Bavière, Louis III.

Le seul tombeau monumental en surface, qui est en réalité un cénotaphe, ses restes reposant dans la crypte, est celui de l’empereur du Saint-Empire Romain Germanique Louis IV (1282-1347). Il régna de 1328 à sa mort et s’opposa fermement à la papauté, en particulier à Jean XXII. Après la mort de Henri VII, il fut élu roi des Romains contre Frédéric le Beau, duc d’Autriche, qu’il fit prisonnier à Mühldorf (1322). Sommé de renoncer au trône et excommunié par le pape Jean XXII, il se fit couronner empereur à Rome (1328) et y installa un antipape, Nicolas V. Les princes allemands se prononcèrent contre l’ingérence du pape dans l’élection impériale (diète de Rhense, 1338), mais Louis se les aliéna par sa politique d’expansion au Brandebourg, en Hollande, en Zélande et en Frise.

Son tombeau à la forme d’un riche baldaquin entouré aux quatre coins de quatre guerriers suisses armés. Des deux cotés figurent Albert et Guillaume de Bavière, père et aïeul de Maximilien qui commanda ce tombeau. Huit anges soutiennent un coussin qui porte la couronne impériale.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?