MUNICH (Allemagne) : Michaelskirche (église Saint-Michel)

Visité en août 1993
jeudi 25 août 2016
par  Philippe Landru

Large édifice religieux de style Renaissance finissant, en plein coeur de la ville, elle résulte de la volonté de l’électeur Guillaume V de relever le catholicisme dans ses Etats suite à la Réforme. L’impressionnante façade combine des éléments structurellement baroques dans son triple niveau surmonté d’un fronton et soutenus de discrets piliers (plutôt que de colonnes). La décoration cependant, marque nettement un début de classicisme dans sa recherche de lignes symétriques et son maniérisme. Si, entre les deux portes d’entrée se trouve la statue traditionnelle de l’archange saint Michel tuant l’ennemi de la foi, aux niveaux supérieurs de la façade les niches contiennent des statues des seigneurs de la famille de Bavière et non des saints comme on pourrait s’y attendre.

Guillaume V décida également que l’église servirait de nécropole pour les membres de la famille Wittelsbach, les seigneurs de Bavière. Ainsi la crypte, sous le chœur, contient les tombeaux de nombreux membres de cette dynastie.

On signalera la présence de deux rois de Bavière, le fameux Louis II et son frère et successeur Othon Ier.

Parce qu’il avait épousé une fille de Maximilien Ier de Bavière, on trouve également dans la crypte le cercueil d’Eugène de Beauharnais. Il dispose également en surface d’un imposant cénotaphe.

Signalons enfin, dans le columbarium de la crypte, la présence des cendres de Gisela d’Autriche (1856-1932), la fille de François-Joseph et de la fameuse Sissi.


Commentaires

Brèves

Mise à jour et conseils aux contributeurs

samedi 29 octobre

Je suis en train de remettre à jour toutes les rubriques qui listent le plus exhaustivement possible le patrimoine funéraire de tous les départements. Tous les cimetières visités par moi (ou par mes contributeurs) y sont portés, mise-à-jour des couleurs qui n’étaient pas très claires dans les versions précédentes (le noir apparaissait vert), rajout de tombes depuis les visites, photos de tombes manquantes... N’hésitez pas à les consulter pour y trouver la version la plus globale du patrimoine. Ces rubriques représentent les listes les plus complètes que l’on puisse trouver sur le net du patrimoine funéraire français.

Contrairement aux articles, vous ne pouvez pas interagir sur les rubriques : aussi, si vous avez une information nouvelle à apporter sur un département, merci de laisser votre message en indiquant clairement le département et la commune concernée sur un article dédié uniquement à cela : Le patrimoine funéraire en France : classement par départements

Merci et bonne lecture.

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?