RUEIL-MALMAISON (92) : ancien cimetière

Visité en mai 2006
mercredi 13 février 2008
par  Philippe Landru

Rueil avait à l’origine son cimetière situé autour de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul. Transféré une première fois en 1793 à l’extérieur du bourg, il fut décidé en 1828 un dernier déplacement. L’opération commença en 1836 et le cimetière fut ouvert à la fin de 1837. Une extension décidée en 1862 l’amena à ses limites actuelles.

Devant la croissance de la ville, un nouveau cimetière (Bulvis) fut aménagé dans le quartier de Buzenval. Un petit guide, disponible à la conservation, a été réalisé et est bien pratique pour localiser les tombes dignes d’intérêt.


Curiosités


- Le tombeau des enfants de la reine Marie-Christine d’Espagne, veuve de Ferdinand VII, qu’elle eut d’un second lit avec le duc de Riansarès. Un bloc de marbre portant leurs médaillons est surmonté d’une statue qui n’est pas sans rappeler la statue de la liberté.

- Un monument aux victimes de la catastrophe de 1873, due à deux explosions consécutives causées par une manipulation de pétrole, et qui fit 8 victimes et 42 blessés.

- Un monument aux victimes du feu d’artifice de 1903 qui tua deux enfants.

- Un monument aux victimes de l’incendie du Sélect le 30 août 1947. Le cinéma Select prit feu lors de la projection du film « Etoiles sans lumière » avec Edith Piaf. Il fit 89 victimes dont Jean Le Coz, un sauveteur qui par trois fois revint dans le brasier pour sauver des vies, et qui est également inhumé dans ce cimetière. L’émotion fut vive dans toute la France. A l’image d’autres événements similaires (comme l’incendie en 1970 du 5/7, une discothèque de Saint-Laurent-du-Pont (69), qui avait fait 146 morts), l’incendie du Select fut un cas d’école pour la formation des unités de pompiers en France. Les victimes sont inhumées dans deux tombes.

- Un monument aux victimes de Riva-Bella, noyée le 18 juin 1955 lors d’une promenade en bateau tombé en panne au large de cette commune du Calvados. Toutes les victimes appartenaient au personnel d’une entreprise de la ville.

- Une belle pleureuse datant de 1935, œuvre de Paul Hamann, sur la tombe d’Eugénie Jalbergue.

D’une guerre à l’autre, les styles différent mais les morts pour la France peuplent les cimetières.


Célébrités inhumées : les incontournables...


- Julien DUVIVIER
- Jacques FAIZANT
- Léon VANNIER


... mais aussi


- Pierre-Antoine ALCOVER (1893-1957) : acteur français, il tourna entre les années 20 et les années 40 avec les plus grands de son époque (Lherbier, Clair, Duvivier, Grémillon, Fritz Lang ou Autant-Lara). On le vit en particulier dans Un carnet de bal (Duvivier), Liliom (Fritz Lang) ou Drôle de drame (Marcel Carné). Il repose auprès de son épouse, Gabrielle COLONNA ROMANO (appelée également de son nom d’épouse) (1888-1981), qui fut sociétaire de la Comédie française, et qui mena une carrière théâtrale de tragédienne dès 1905.

- Alfred CRAMAIL (1834-1907) : historien local, il présenta dans ses ouvrages et ses articles l’histoire de Rueil et de sa région.

- Amédée DUFAURE (1851-1915) qui occupa des fonctions diplomatiques avant de devenir, de 1889 à 1893, un député conservateur de la Seine-et-Oise. Il était le fils de l’ancien président du Conseil et académicien français Jules Dufaure.

- Charles GOBIN (+1907) : artiste du palais royal, il légua sa fortune à l’Association de Secours Mutuel des Artistes Dramatiques. Sa tombe possédait un buste en bronze offert par cette association, mais il semble avoir disparu.

- le peintre Jules GUÉRIN (1882-1932).

- l’historien Lucien JERPHAGNON (1921-2011), spécialiste de la philosophie grecque et romaine.

- Prudent NÉEL (1832-1906) : directeur de l’école de garçons de Rueil, il mit au point une méthode de lecture réputée qui porte son nom.

- Victor OSSART (1832-1913) : éditeur de cartes postales, il fut l’un des cofondateurs des éditions Ossart et Capelle.

- Pierre PATOUT (1879-1965) : architecte français, il aménagea trois paquebots (dont le Normandie), accordant une large place au arts décoratifs. Il créa ce que l’on appela le style « Paquebot » qu’il appliqua à divers édifices à Paris et dans la région. On lui doit également la bibliothèque municipal de Tours ainsi que le pavillon de la France à l’exposition Universelle de New York en 1939.

- Le carrossier Marcel POURTOUT (1894-1979), qui fut le fondateur de la Carrosserie Pourtout (laquelle présenta au Salon un grand nombre d’automobiles à l’époque des pionniers) et le maire de la commune de Rueil-Malmaison pendant presque 30 ans, de 1941 à 1971, avec une interruption de 1944 à 1947.

- Noël VARIN (1784-1867) : général de l’armée d’Egypte, il se faisait appeler « Varin bey ». Il participa également aux campagnes d’Italie, d’Espagne et d’Allemagne. Sa sépulture est entretenue par le Souvenir Français.

- Henri VIGNAL (1870-1947) : propriétaire de trois cinémas à Rueil, il fonda l’Entraide du cinéma et des spectacles.


Commentaires

Logo de Roger Rousselet
RUEIL-MALMAISON (92) : ancien cimetière
dimanche 29 janvier 2017 à 15h37 - par  Roger Rousselet

A Rueil, la date de naissance de Charles Constant Gobin est 1843 à Paris VIIè, sans rapport familial le comédien Gabriel Gobin (1903-98) de la « bande » à Jean Gabin est inhumé à Créteil.

Logo de cp
RUEIL-MALMAISON (92) : ancien cimetière
dimanche 30 décembre 2012 à 16h28 - par  cp

A noter que la journaliste Alix Dufaure, mère de Vincent Lindon et épouse du non moins journaliste Pierre Bénichou, et décédée en mai dernier, a rejoint dans ce cimetière son ancêtre Amédée Dufaure.

Logo de hugongerard
RUEIL-MALMAISON (92) : ancien cimetière
jeudi 2 février 2012 à 16h35 - par  hugongerard

Aumont ne s écrit pas avec un H au débût , mais avec un A . Bon , ce n ’ est pas grave , car moi

aussi il m ’ arrive de faire des fautes d ’ orthographe , en tapant mes messages un peu trop vite .

Logo de ptitmec92
RUEIL-MALMAISON (92) : cimetière des bulvis
mardi 31 janvier 2012 à 23h03 - par  ptitmec92

Je crois que jean pierre haumont a fait transferer sa belle soeur et sa belle mere (tombe identique en tete a tete en marbre rose) ailleurs il y a quelques années.

Merci me confirmer ou pas svp

PG de Rueil

RUEIL-MALMAISON (92) : cimetière les Bulvis
lundi 18 juillet 2011 à 14h14

A Rueil Malmaison nous avons 2 cimetières l’ancien avec de nombreuses tombes de personnes célèbres mais nous avons aussi le cimetière nouveau « les Bulvis ».
Laurent Dhautuille qui a succédé à Marcel Cerdan et qui a failli être champion du monde de boxe y a sa tombe, on a fêté d’ailleurs cette année la quarantième année de sa mort. Peut-être y a t il d’autres personnes célèbres.... [1]

vendredi 20 juillet 2012 à 12h56

Merci pour cette pensée...et cette précision ...

JMP

Logo de JF Di Murro
jeudi 8 septembre 2011 à 14h09 - par  JF Di Murro

L’actrice Anna Maria Pierangeli ( 1932 -1971 ) repose au cimetière des Bulvis à Rueil.

Elle connut une belle carrière à Hollywood, dans les années cinquante,
sous le nom de Pier Angeli.

Soeur jumelle de l’actrice Marisa Pavan et belle-soeur de Jean-Pierre Aumont,
elle mourut dans des circonstances troubles ( suicide ? ) à l’âge de 39 ans.

Elle reste célèbre pour sa troublante et émouvante beauté ainsi que sa rencontre et sa liaison
avec James Dean.

Mr JF Di Murro

Site web : Find A Grave

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?