GARCHES (92) : cimetière

visité en février 1999
mardi 16 mars 2010
par  Philippe Landru

Le très impeccable cimetière de Garches vaut la visite, tant par la présence de quelques grandes personnalités que par l’existence de plusieurs sépultures dignes d’intérêt.


Curiosités


- La statuaire est représentée par quelques tombes.


- La tombe de l’aspirant Henry Lange, mort sur le Front en 1918, était sans aucun doute ornée d’un buste qui a malheureusement disparu.

- La sépulture de famille Bouilhet se signale par ses longues épitaphes.

- Rare dans les cimetières, une tombe antoiniste reproduit « l’arbre de la science de la vue du mal ».


célébrités inhumées : les incontournables...


- Guy BÉART
- Sidney BECHET
- Henri BERGSON
- Jacques DERAY


... mais aussi


- Le peintre espagnol Manuel AMELL Y JORDA (1843-1909).

- Claude ANET (Jean Schopfer : 1868-1931) : journaliste (il fut reporter pour le Temps et le Le Petit Parisien) et écrivain, il fut le premier joueur français de tennis à avoir remporté le championnat de France international de Tennis, qui devint plus tard le tournoi de Roland-Garros, pour sa deuxième édition, en 1892. En tant qu’écrivain, il fut l’auteur de Ariane, jeune fille russe, qui fut adapté au cinéma par Billy Wilder, et surtout de Mayerling, qui donna lieu à plusieurs films.

-  Maurice BESSY (1910-1993). Cet historien du cinéma avait dirigé de nombreuses revues de cinéma et de théâtre et avait fait paraître un grand nombre d’ouvrages, dont son fameux Dictionnaire du cinéma en quatre tomes. Il futé également scénariste. Il avait en outre créé le prix Louis Delluc en 1937.

- Jean CIVIALE (1792-1867) : médecin et chirurgien français, membre de l’Académie de médecine, il fut l’inventeur du traitement des calculs rénaux par la lythotritie, c’est-à-dire de leur destruction en place par broyage ou par dissolution. Il soigna ainsi l’empereur Napoléon III. Son château est devenu l’actuelle mairie de Garches. Il repose dans une chapelle funéraire construite en 1852 par l’architecte A. Rolin.

- Jacqueline DELUBAC (Jacqueline Basset : 1910-1997) : troisième épouse de Sacha Guitry, elle tourna une dizaine de films avec lui. Elle mit un point final à sa carrière en 1955 pour se consacrer à la peinture. Elle repose avec son second époux, le joaillier Myran EKNAYAN (1892-1985).

- le comédien Christian DUVALEIX (1923-1979), ami de Robert Dhery avec lequel il participa à toutes les créations de la troupe des Branquignols. On le vit au cinéma, au théâtre et au cabaret.

- Jean Albert DUVALEIX (1893-1962), père du précédent, qui fut également acteur et qui joua dans un très grand nombre de films des années 30 aux années 50, en particulier dans ceux de Guitry.

- Le général Louis FOUCHER de CAREIL (1762-1835), dont le nom est inscrit sur l’Arc de Triomphe. Sa chapelle familiale datant de 1822, l’une des plus anciennes du cimetière, est richement ornée (pélican, serpents...) et reproduit la liste impressinante des batailles napoléoniennes auxquelles il participa.

- L’écrivain Pierre HARISPE (1854-1929), chantre du Pays Basque.

- Silvio LAZZARI (1857-1944), compositeur autrichien d’origine italienne naturalisé français et inspiré par la Bretagne ! Auteur vériste, on lui doit de nombreuses mélodies et une symphonie.

- La comédienne MUNI (Marguerite Dupuy : 1929-1999), qui interpréta souvent au cinéma, des années 40 aux années 80, des rôles de servantes, en particulier pour Luis Bunuel.

- le romancier Pol NEVEUX, qui fut membre de l’Académie Goncourt, auteur de Golo et de La douce enfance de Thierry Seneuse, ouvrage autobiographique sur son enfance à Reims.

- Henry RICHARD (1879-1931), gouverneur de la Martinique de 1923 à 1925, symbole d’une exploitation coloniale violente.


Commentaires

GARCHES (92) : cimetière
jeudi 6 octobre 2011 à 14h56

Marguerite Dupuy dite Muni, filleule de Madame Grès, a toujours mentie sur son âge. En effet, elle est née en 1911 et pas en 1929. Pour preuve, Elle pose en robe Grès de la période Alix (1929-1940) où elle apparait déjà comme le mannequin vedette Grès.

GARCHES (92) : cimetière
vendredi 12 novembre 2010 à 17h18

vous ne citez pas le monument dédié aux morts de la bataille de buzenval en 1870

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?