MARSEILLAN (34) : cimetière

jeudi 19 septembre 2013
par  Philippe Landru

Dans ce cimetière repose le général Pierre Auguste ROQUES (1856-1920). Cet ami de Joffre, plus ingénieur que militaire, créa lors de ses campagnes coloniales de nombreuses structures (voies ferrées, ponts, routes) au Tonkin, en Algérie et surtout à Madagascar. Il remplaça le général Gallieni comme ministre de la Guerre du 16 mars au 12 décembre 1916.

En tant que directeur du Génie, il s’occupa à partir de 1906 de la gestion de l’aéronautique naissante. Il fut le créateur et le véritable organisateur de l’aviation militaire française. C’est lui qui décida que les « établissements d’aéronautique » porteraient dorénavant le nom d’« escadrilles » et que les « aéroplanes » seraient désormais appelés « avions » d’après le nom choisi par Clément Ader pour son propre appareil et en hommage à cet ingénieur visionnaire avec lequel il correspondait régulièrement. On lui doit également le « carnet d’emploi du temps des pilotes » devenu par la suite le « carnet de vol » encore en usage aujourd’hui. Inhumée tout d’abord à Marseillan, sa dépouille fut transférée en 1931 à l’Hôtel des Invalides à Paris, où elle se trouve aujourd’hui dans la crypte des Gouverneurs (comme le signale une plaque sur le tombeau de Marseillan).

JPEG - 11.1 ko
Plaque de la crypte des Invalides
Photo : Marie-Christine Penin

C’est également dans ce cimetière (mais a priori dans un autre caveau) que repose son petit neveu (et filleul), l’aviateur Pierre DELEY (1893-1981).

Pilote de chasse en 1916, il fut pilote chez Latécoère et un pionnier de l’Aéropostale. Lorsque son ami Guillaumet fut obligé d’atterrir dans les Andes en juin 1930, il décolla le premier pour rechercher son camarade, malgré la tempête de neige qui sévissait encore dans les montagnes. Il fut rejoint par Antoine de Saint Exupéry qui raconta ces recherches communes dans Terre des Hommes.


Merci à Claude Dannau et à Bernadette Bessodes pour les photos.


Commentaires

Logo de Bernadette Bessodes
MARSEILLAN (34) : cimetière
dimanche 15 juin 2014 à 11h08 - par  Bernadette Bessodes

Je rajouterai un grand merci à Monsieur René Angel, président de l’association « Les amis de Pierre Deley », pour l’indication de la tombe du pilote et l’envoi de la photo des palmes déposées par l’ordre de la Légion d’Honneur et l’amicale des anciens d’Air France.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?