GIRARDOT Annie (1931-2011)

Père Lachaise - 49ème division
vendredi 4 mars 2011
par  Philippe Landru

Entrée au conservatoire de Paris après son baccalauréat et des études d’infirmière, elle y remporta le premier prix de comédie en 1954, année où elle intègra la Comédie-Française pour interpréter notamment La Machine à écrire, de Jean Cocteau, en 1956. Sur les planches, Madame Marguerite, pièce avec laquelle elle connut un triomphe en 1974, était son rôle fétiche, qu’elle reprit régulièrement jusqu’en 2002.

Parallèlement à sa carrière au théâtre, elle fit ses débuts au cinéma avec Treize à table d’André Hunebelle, en 1955. Après quelques films commerciaux, Rocco et ses frères, de Luchino Visconti (1960) lança véritablement sa carrière sur le grand écran. Jouant beaucoup, alternant grands rôles et films médiocres, elle s’illustra dans quelques rôles forts qui trouvèrent un écho dans la société de l’époque et qui lui valurent sa très grande popularité : Vivre pour vivre, Mourir d’aimer (sur l’affaire Russier) ou encore Docteur Françoise Gailland. Elle reçut en 1977 le César de la meilleure actrice.

Minée pas des problèmes personnels et financiers, l’actrice connut une traversée du désert avant de voir sa carrière relancée avec l’obtention en 1996 d’un César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Les Misérables de Claude Lelouch, offrant au passage l’une des séquences les plus émouvantes de toute l’histoire des Césars. En 2002, elle obtint un troisième César pour son interprétation de mère étouffante dans La Pianiste de Michael Haneke.

En 2006, son avocat révéla qu’elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Lorsque celle-ci empêcha définitivement Annie Girardot de jouer, cette dernière, très entourée par sa famille, quitta définitivement la sphère publique.

Elle repose auprès de sa mère au sein de la 49ème division, une division du cimetière jusqu’ici pauvre en célébrités contemporaines. Pour les plus taphophiles d’entre vous, sa tombe se trouve entre Préault et Tortoni !

Version définitive de la tombe fin 2015.


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires

Logo de Patrice de Lille
GIRARDOT Annie (1931-2011)
dimanche 22 février 2015 à 12h23 - par  Patrice de Lille

J’ai eu la chance et le bonheur de rencontrer Annie après une représentation de « Madame Marguerite » à Lille. Une femme simple et disponible pour son public. Un Grande Actrice qu’on a vite oublié. Pourquoi ne revoit-on pas ses films à la télévision ? « Mourir d’aimer » « Traitement de choc » « Docteur Françoise Gailland », et tant d’autres merveilles ??? On pense à Annie qui reste dans notre cœur à jamais.

Logo de manon
GIRARDOT Annie (1931-2011)
samedi 14 février 2015 à 17h10 - par  manon

je viens de revoir le film Docteur Françoise Gailland . Quelle actrice Madame Girardot !!!
Elle est magistrale dans ce role !!Elle est irremplaçable ,nous ne retrouvons jamais une personne
avec un tel talent !! Nous ne l oublions pas.

Logo de Isa
GIRARDOT Annie (1931-2011)
dimanche 15 septembre 2013 à 13h03 - par  Isa

Lors de la journée du patrimoine 2013, je suis allée au cimetière Père Lachaise. Il est vrai qu’il y a beaucoup de célébrités, de superbes tombes d’un autre siècle... Mais il y a une tombe qui m’a beaucoup émue : celle d’Annie Girardot. Elle repose auprès de sa mère. Seuls le nom et prénom de sa mère sont mentionnés. Elle est là sans y être. Beaucoup de discrétion pour une si grande comédienne. D’autres auraient dû prendre exemple.

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
dimanche 15 septembre 2013 à 14h47 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

Chacun fait comme il veut ! Après tout, chaque tombe est un endroit privé !
Certains défunts plus ou moins fortunés et pieux ont souhaité être enterrés dans des chapelles ou des mausolées, ou encore dans des tombeaux ornés de statues...
D’autres ont préféré une sépulture modeste, voire anonyme.
La tombe de Léo FERRE, inhumé avec ses parents à Monaco, a longtemps été anonyme, avant que son nom ne soit désormais gravé sur la stèle ( volonté de la famille ? ) !
Boris VIAN, l’ingénieur-chanteur-poète provocateur, a opté pour une pierre tombale sobre, sans nom et surtout sans ornements au cimetière de Ville-d’Avray ! C’est la tombe la plus originale du cimetière d’ailleurs !

Logo de orchidee
GIRARDOT Annie (1931-2011)
dimanche 16 juin 2013 à 23h17 - par  orchidee

Quelle grande dame un grand vide j aime beaucoup annie girardot je regarde beaucoup mourir d aimer
Merci messieurs du cinema d avoir oubliee annie un scandale
Sinceres condoleances a sa famille
Dominique
Ma soeur se prenome annie

Logo de Brigitte
GIRARDOT Annie (1931-2011)
vendredi 20 avril 2012 à 14h39 - par  Brigitte

Qu’elle grande dame . Une actrice comme jamais il y aura . Cette admiration que j’ai et que j’aurai toute ma vie . Elle a beaucoup eu dans sa vie professionnelle mais pas quand il le fallait . Ce milieu c’est comme partout , etre a l’abandon de beaucoup . Je pense à sa fille et ses petits enfants et je leur dit , ne pensez pas à tous ses gens qui l’on laisser tomber puis revenu pour ses obsèques juste pour la bup . Regardez las haut au dessus de vos tetes, l’étoile elle brille , c’est elle et elle fait toujours des envieux.
Merci Madame Girardot.

GIRARDOT Annie (1931-2011)
samedi 20 août 2011 à 22h31

Il est dommage qu’Annie ne soit pas en première ligne mais elle a souhaité être enterrée avec sa maman.
Si vous souhaitez aller vous recueillir sur sa tombe, je vous indique mes repères : quand vous êtes à la tombe de Delacroix, prenez la petite allée juste en face. Marchez environ 50 mètres en regardant sur votre gauche. A un moment, vous verrez une imitation d’escalier (Mais sans montée). Franchissez cela : la tombe d’Annie se trouve dans la 3° ou 4° rangée et légèrement sur la droite.
Alain

Logo de Véro
GIRARDOT Annie (1931-2011)
jeudi 26 mai 2011 à 21h23 - par  Véro

J’ai 44 ans et après avoir été bercée par son talent et vu Annie Girardot sur scène dans Madame Marguerite, je souhaitais lui rendre un dernier hommage, un hommage rempli de sincérité pour la femme et l’actrice que j’admirais pour ses valeurs.
De passage furtif à Paris, et sans fleur (malheureusement à lui remettre) l’émotion fût forte... mais je suis contente d’avoir pu lui dire merci au plus prés le lundi 23 mai.... Hommage furtif car trop de monde arrivé sur la tombe. Merci Madame pour tout...

PS : Merci à ce charmant monsieur du père lachaise qui m’a si gentiment indiqué et amené vers la tombe d’Annie... c’est si rare une telle générosité !!

Logo de myriam
GIRARDOT Annie (1931-2011)
dimanche 8 mai 2011 à 15h55 - par  myriam

le cinema francais a eu la mauvaise idee de laisser tomber ANNIE cette actrice avec des roles magnifiques qui a su toucher par ses roles son talent le coeur des francais...Nous avons perdu quelqu’un d’exceptionnel .Reposez en paix Annie et vous ne saurez jamais combien vous nous manquez

Logo de catherine
GIRARDOT Annie (1931-2011)
dimanche 8 mai 2011 à 15h47 - par  catherine

ANNIE est partie ce 28 fevrier de la tristesse ...Elle talentueuse ,sincère ,touchante,simple,aimée de son public ..qUEL VIDE ELLE LAISSE

Logo de stylman72
GIRARDOT Annie (1931-2011)
jeudi 14 avril 2011 à 19h18 - par  stylman72

Annie GIRARDOT..une sacrée femme.. rien que de voir son visage.. les larmes me viennent aux yeux.. elle avait un visage expressif.. pas besoin de parler... ses yeux remplacaient ses paroles...
elle avait et a une presence exceptionnelle... comment « oublier » une telle femme..
Jamais je ne pourrais oublier cette femme qui ne quittera plus jamais mon coeur..

Merci Madame GIRARDOT...

Logo de  cedric
GIRARDOT Annie (1931-2011)
samedi 12 mars 2011 à 00h02 - par   cedric

je suit aller sur la tonbe de annie je sui repartie en larme jen ner u des frisson je la conaiser pas beacoup m el me toucher mersi a tous se qui vont lui rendre visite je t aime comme ma maman bisou annie

Logo de MILLA Jean-Louis - Souvenance de cinéphiles
GIRARDOT Annie (1931-2011)
jeudi 10 mars 2011 à 12h16 - par  MILLA Jean-Louis - Souvenance de cinéphiles

C’était en 1975, j’avais 13 ans, je découvrais « Docteur Françoise Gailland » au cinéma.
Annie, la comédienne entrait dans ma vie. Elle était ma « maman » de cinéma.
Au fil des ans et des rôles, elle était devenue ma plus belle histoire d’amour dans ma vie de cinéphile. Cette histoire a été scellée lors de sa venue à Puget-Théniers en juillet 1998 dans le cadre des 6èmes rencontres cinéma « Femmes-comédiennes » organisées par l’association « Souvenance de cinéphiles » A cette occasion, il lui fut remis le prix « reconnaissance des cinéphiles »
A partir de cette date, Annie, la femme entre dans ma vie - la vraie et cela jusqu’en 2006 où la maladie l’éloigne de plus en plus.
Au fond de mon coeur, je garde les beaux rôles et les moment s privilégiés passés en sa compagnie.
Annie la « Femme-comédienne ». Magnifique.
JLouis MILLA
Souvenance de cinéphiles
06260 Puget-Théniers

Site web : Annie Girardot
Logo de Kay Harpa
GIRARDOT Annie (1931-2011)
mercredi 9 mars 2011 à 00h10 - par  Kay Harpa

et dimanche dernier encore, il y avait beaucoup de fleurs et un défilé d’admirateurs silencieux et émus qui venaient voir la tombe comme pour s’assurer qu’elle était bien partie. Moi-même, je n’arrivais pas à quitter les lieux. L’endroit est très beau. Je reviendrai la voir quand il y aura beaucoup moins de fleurs mais je suis sûre qu’elle sera visitée souvent, comme Piaf !
Merci pour votre site, Philippe - j’y trouve toujours beaucoup de renseignements précieux.

Site web : Annie Girardot
Logo de  Alby
GIRARDOT Annie (1931-2011)
dimanche 6 mars 2011 à 12h28 - par   Alby

Chère Annie, vous allez nous manquer follement, douloureusement, et non vous n’êtes pas tout à fait morte - car le public vous a beaucoup aimée et vous aimera toujours... En tout cas personne ne vous remplacera ... Merci