BRÉHAT (22) : cimetière du bourg

Visité en avril 2010
mardi 27 avril 2010
par  Philippe Landru

Le petit cimetière du bourg de l’île de Bréhat est ramassé autour de son église : l’endroit est charmant, et a su conserver quelques tombes anciennes. Il fut ouvert en 1832 suite à une épidémie de choléra qui avait rempli le précédent cimetière de l’île.

La douceur du climat de Bréhat a attiré de nombreuses vedettes depuis le XIXe siècle. Quelques personnalités occupent donc l’espace de ce petit enclos funéraire.

Curiosités

- Près de la porte de l’église, dans le tombeau collectif des curés de Bréhat, on notera la présence du vicaire Guillo, mort à 33 ans en 1832 « victimes de son dévouement à visiter les cholériques », rappel des origines du cimetière.

- Contre l’église, une vieille pierre tombale a été conservée : elle est celle de la « citoyenne Catherine Le Drezen », décédée en floréal de l’an 6. Le texte de l’épitaphe est reproduit sur un panneau sous le porche.

Célébrités : les incontournables...

Aucune

... mais aussi

- Paul Henry CHOMBART de LAUWE (1913-1998) : sociologue, il fut notamment connu comme l’un des précurseurs de la sociologie urbaine en France. En 1945, il mena, au sein du Centre national de la recherche scientifique, ses premiers travaux sur l’espace urbanisé, en s’appuyant sur des prises de vue aériennes. En 1959, le groupe devint le Centre d’ethnologie sociale, que Paul Henry Chombart de Lauwe dirigea jusqu’en 1980. Après Mai 1968, il orienta ses recherches sur les mouvements sociaux et le rôle des intellectuels. Il repose dans le caveau Saint-Martin.

- Frédéric de HAENEN (1853-1928) : originaire des Pays-Bas, il fut l’un des dessinateurs qui accomplit une des plus longues carrières à l’Illustration. On trouve ses nombreuses productions entre 1888 et 1923. Agé, il se retira en Bretagne et y peignit de nombreuses scènes de la vie familière, donnant aussi des images des pêcheurs ou des Pardons.

- Le peintre de marines Auguste MATISSE (1866-1931). Dans ce tombeau repose également le jeune artiste Eric Peters MATISSE (1920-1942), qui fut fusillé en tant que lieutenant des FFI par les Allemands. Il réalisa le médaillon en bronze qui orne la tombe.


Commentaires

Logo de Ingrid Peters Waldron
BRÉHAT (22) : cimetière du bourg
vendredi 18 novembre 2016 à 15h50 - par  Ingrid Peters Waldron

Hello Marie,
I am sorry to write in English. I am your cousin. My mother, Astrid Peters, was your father Eric’s first cousin. My great grandfather (and your great grandfather also from Eric’s side) was the Norwegian painter, Wilhelm Otto Peters. I believe that your grandfather (Eric’s father) was my great uncle André. I met him once here in America, New York city in 1947 with his daughter(???) a 9 year old. At the time I think they were living here in the United States. I never saw them again . I think Andre’s daughter was your father’s half sister.

Please,please contract me at rening1@verizon.net
I am growing old and would like to know so much more !
Ingrid Peters Waldron

Logo de Ingrid Peters Waldron
BRÉHAT (22) : cimetière du bourg
jeudi 3 mai 2012 à 23h57 - par  Ingrid Peters Waldron

Moi aussi, je rechercher des informations sur Eric Peters-Matisse. Sa vie, sa peinture, sa famille ?

Logo de Ingrid Peters Waldron
mercredi 1er février 2017 à 19h30 - par  Ingrid Peters Waldron

Bonjour,
I am Eric Peters-Matisse cousin. His grandfather (grandpere), Wilhelm Peters from Norway, was my great-grandfather (grand-grandpere ?). I met his father, Andre (Andreus ?) Peters, when I was very young in 1947-48. He had a young daughter 9 years old named Vivi, perhaps Eric’s half-sister.

Please, Marie Peters, can you contact me through this site ? I would love to know more about him and his art. My mother told me a little about Eric, she did not know much. I don’t want to intrude on your privacy
Thank you,, merci,
Ingrid Peters Waldron

Logo de Marie Peters
mercredi 29 juin 2016 à 14h14 - par  Marie Peters

Bonjour,

Je suis la petite fille d’Eric Peters et donc la fille de François Peters.
Je reviens juste de l’île de Bréhat, où je n’y étais jamais allé (où alors trop petite pour m’en souvenir).
Auguste Matisse était le grand père adoré d’Eric Peters.
Dans la dernière lettre d’Eric (2h avant d’être fusillé par l’ennemi), adressé à sa mère, Loulette Matisse, il lui demande d’être enterré avec son grand-père sur Bréhat. Sa volonté fût exaucé.
Je vais y retourner bien vite pour entretenir cette tombe, la gravillonné, la fleurir et me souvenir.
A travers les albums photos, les lettres, les dessins de mon grand père Eric Peters, de mon arrière arrière grand père Auguste Matisse, il y avait une maison à la Corderie, que je souhaite aller voir aussi.
Le petit voilier de mon grand père, le « calculot » ne doit plus exister bien sûr !
Mais j’ai de nombreuses photos d’Eric & d’Auguste autour de celui ci.
Notamment une, très belle, où Eric est endormi sur son voilier.
Votre message datant de 2010 et le mien d’aujourd’hui, je ne sais pas mais j’espère, vous apporter bien d’autres anecdotes...

Bien amicalement,

Marie Peters

NB :

- Auguste Matisse (Peintre du Département de la Marine) était le grand père maternel d’Eric Peters.
- Wilhelm Peters (Directeur de l’Ecole des Beaux Arts de Norvège - Christiania) était le grand père paternel d’Eric Peters.
- Loulette Matisse était la fille d’Auguste Matisse, l’épouse d’Andréas Peters & mère d’Eric Peters

Logo de clo
BRÉHAT (22) : cimetière du bourg
dimanche 21 novembre 2010 à 22h06 - par  clo

je recherche des oeuvres d’eric peters matisse. Pourriez vous me renseigner. merci

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?