DELLUC Louis (1890-1924)

Bagneux - 5ème division
vendredi 23 janvier 2009
par  Philippe Landru

Sa courte vie fut bien remplie : il se lança en 1917 dans la critique cinématographique ; écrivit de très nombreux articles et notes, inventa le mot cinéaste. Il fut le premier théoricien du cinéma, créa les ciné-clubs et réalisa sept films, dont deux ont marqué l’histoire du cinéma français : La Femme de nulle part et Fièvre. Il utilisa le décor naturel, supprima les gesticulations et les péripéties qui caractérisaient les films à l’époque. Il fut l’initiateur de la première avant-garde qui marqua le cinéma des années vingt, jusqu’au parlant (Abel Gance, Germaine Dulac, Marcel L’Herbier, Jean Epstein, René Clair).

En 1924, alors qu’il tournait L’Inondation, dans la vallée du Rhône dans des conditions climatiques très mauvaises, il y contracta une pneumonie dont il succomba.

On donna son nom au prix, attribué depuis 1937, qui récompense chaque année le meilleur film français.

Il avait épousé l’actrice Ève FRANCIS (Eva François : 1886-1980). Muse et interprète de Paul Claudel, assistante de Marcel l’Herbier, elle le seconda dans toutes ses démarches. Elle connut une carrière au cinéma jusqu’en 1940, mais l’Ode au Maréchal de Claudel qu’elle déclama en 1941 y mit un terme. On ne la vit plus au cinéma, sinon dans de brèves apparitions dans les années 70 dans deux films, dont Adieu poulet de Granier-Deferre. Elle repose également dans ce tombeau, orné d’un bas-relief en bronze représentant Louis Delluc.


Retour vers le cimetière parisien de Bagneux


Commentaires

Navigation