BINIC (22) : cimetière

Visité en avril 2010
mardi 27 avril 2010
par Philippe Landru

Le cimetière de Binic est parvenu à conserver une partie de ses anciens monuments. Les notables (en particulier les armateurs) y disposaient d’enclos séparés par des murets. Quelques éléments de statuaire viennent embellir l’endroit.

En terme de célébrités, le bilan reste humble :

- Gérard HENNEBERT (1913-1954) : résistant, il fut chargé de la mission « Frit » d’organisation de terrains de parachutages. Prospectant sans relâche à la recherche de terrains utilisables pour des atterrissages et des parachutages clandestins, il transmettait ensuite les informations aux services de Londres et organisait les réceptions, principalement dans le département de la Loire. Arrêté par la Gestapo, il parvint à s’échapper. Affecté à Saïgon après la guerre, il entre aux plantations Michelin : c’est en visitant ses plantations d’hévéas qu’il trouve la mort dans une embuscade du Viet-Minh : sa jeep saute sur une mine, il en sort vivant mais est achevé de plusieurs balles. D’abord inhumé au cimetière de Saigon son corps est rapatrié en 1954 pour être inhumé à Binic.

- François LE DOUAREC (1924-2008) : avocat à la cour d’appel de Rennes, il fut député d’Ille-et-Vilaine de 1962 à 1981 et vice-président de l’Assemblée nationale de 1968 à 1977.

- Edouard KIRMISSON (1848-1927) : chirurgien, professeur à la Faculté de Médecine, il fut le fondateur de la revue d’Orthopédie et de la Société Française de Chirurgie Orthopédique dont il fut le premier président.

- François LE SAULNIER de SAINT-JOUAN (1784-1847) : armateur de Binic, cousin germain par alliance du corsaire Surcouf, il arma un navire corsaire, L’Eléonore, acheté à ce dernier, qui mena quatre campagnes de décembre 1809 à janvier 1812. En 1821, avec l’appui de la duchesse d’Angoulême, fille de Louis XVI, il obtint la constitution de Binic en commune autonome aux dépens des communes voisines, Étables-sur-Mer et Pordic. Il en fut le premier maire de 1821 à 1847 et présida le Conseil Général du département de 1835 à 1842.

- L’actrice japonaise Yoko TANI (Yoko Itani : 1928-1999), qui tourna quelques films dans les années 50 et qui fut l’épouse du comédien Roland Lesaffre.


Merci à Marie B. pour le complément de photos.


Commentaires

vendredi 1er novembre 2013 à 22h22

Yoko Tani était l’épouse de Roger Laforet,né à Binic,associé du Baron Bich,créateur de la pointe BIC,
Fils d’un inventeur,il detenait les brevets de son pére utilisés pour le stylo bille Bic,le nom Bic aurait été choisi pour résumer les noms Bich et Binic.Pour orner sa chapelle il choisit l’appellation bretonne pour dire :« Toujours avec vous ». La mystérieuse Yoko Tani vécut ses dernières années dans leur maison de Paimpol qui surplombe la mer,les nouveaux propriétaires ont conservè intacte
la chambre de l’actrice..
DUMONT LE DOUAREC Binic

Logo de Olivier Cogan
samedi 7 septembre 2013 à 22h58, par  Olivier Cogan

ma famille est Binicaise bien que mon grand père soit natif d’étables sur mer il n’eut que quelque kilomètres a faire pour rejoindre Binic lieu où désormais il repose ma tante sa fille a tenu très longtemps le débit de boisson restaurant Le Penthièvre devenus aujourd’hui Le Neptune mon grand père mon père et 2 de mes frères se repose dans notre concession funéraire au cimetière de Binic , à mes yeux c’est un petit coin de paradis et c’est pourquoi mon cœur est là.

Olivier Cogan

Logo de pilimousse
mardi 21 août 2012 à 11h38, par  pilimousse

Etant cinéphile et fan de Yoko Tani qui repose à Binic dans ce cimetière, je cherche à savoir pourquoi l’actrice décédée en 1999 à Paris avait choisi Binic comme lieu de sépulture et à fortiori, avec l’inscription funéraire Ganeoc’h Bepred en breton qui, je crois, signifie : avec vous toujours ??
Binic était-elle sa favorite de coeur et à ce titre, y a-t-elle résidé ?
J’ai déjà contacté la mairie qui m’a répondu qu’ils étaient incapables de me répondre. Tout ceci est étrange. Merci à la ou les personnes susceptibles de me répondre.

Logo de dumont  le douarec
mardi 20 janvier 2009 à 23h12, par  dumont le douarec

Félicitations pour votre site.
Nous sommes l’auteur d ’ARMANDINE,lettres d’amour14-18.Elle repose à Binic,1889-1960
dans la chapelle des Verry Carfantan,armateurs.Je peux vous envoyer des photos et le reportage TF1 du 6/11/08.
Cordialement.
DLD

Brèves

Des chemins de croix dans les cimetières...

vendredi 14 février

L’association bailleuloise Kerk Hof cherche à faire reconnaître le caractère exceptionnel, voire unique, de son chemin de croix composé originellement, au milieu du XIXe siècle, de 14 chapelles-stations identiques. Dans ce but, elle aimerait savoir si l’un des nombreux amateurs de tombes du site connaît d’autres témoignages similaires dans les cimetières. Merci d’avance pour votre aide.