GOSCINNY René (1926-1977)

cimetière de Caucade, puis du Château de Nice
lundi 25 février 2008
par  Philippe Landru

Formé aux Etats-Unis, le scénariste René Goscinny revient en France alors que la bande dessinée est en crise. Il reprend Lucky Luke en 1954. En 1958, il s’accorde avec Uderzo pour produire dans la revue Tintin les Aventures de Oumpah-Pah le peau-rouge. Cette collaboration débouche en 1959 sur le premier album d’Asterix, dont l’arrivée coïncide avec la création en 1960 du journal Pilote et celle du Petit Nicolas, issue de son association avec Sempé. En 1962, il lance Iznogoud avec Tabary. Goscinny exploite essentiellement les jeux de mots et les expressions toutes faites, en particulier dans Asterix qui est son plus grand succès. Avec lui disparaît un certain académisme de la narration.

Reste le talent : depuis sa mort, l’indigence des nouveaux Asterix et la nullité absolue des histoires et des dialogues attestent bien de l’importance conjointe du dessinateur et du scénariste dans une BD.

René Goscinny fut en un premier temps inhumé dans le cimetière de Caucade de Nice.

BMP - 271 ko
Première tombe de Goscinny à Caucade.

Il fut ultérieurement déplacé dans la section juive du cimetière du Château de Nice. Son épouse Gilberte est restée à Caucade.


Retour au cimetière de Caucade de Nice


Commentaires

Logo de Flocon
GOSCINNY René (1926-1977)
vendredi 18 mars 2011 à 16h23 - par  Flocon

Cent% d’accord avec votre analyse .
J’ai lu le dernier album des aventures d’Iznogoud scénarisé ,dit on, par le fils de Tabary et j’ai cru avoir affaire à l’oeuvre d’un débile mental de moins de deux ans.
Il est heureux que monsieur Goscinny soit déjà mort de sa crise cardiaque sinon la seule lecture de cette histoire le tuerait.

Logo de Mireille Pietri
GOSCINNY René (1926-1977)
lundi 18 janvier 2010 à 19h09 - par  Mireille Pietri

Effectivement j’ai été hier visiter à Nice le cimetière juif du château où le gardien m’a montré
la tombe de Goscinny et de son épouse (dans la partie haute) en précisant qu’ils étaient précédemment inhumés au cimetière de Caucade

Mireille Pietri - le 17 janvier 2010

mercredi 19 décembre 2012 à 16h47

Le père de René Goscinny est enterré, lui, adans le cimetière juif d’Ostende. Il avait quitté la Pologne, où d’ailleurs il existe un rue à son nom (à Varsovie je crois).