MASSÉNA André (1758-1817)

Père-Lachaise - 28ème division
lundi 18 février 2008
par  Philippe Landru

Général en 1793, il combattit victorieusement pendant la campagnes d’Italie, puis écrasa les Russes à Zurich. En 1800, il défendit Gênes contre les Autrichiens : il reçut alors le bâton de maréchal et fut surnommé « l’Enfant chéri de la victoire ». Envoyé en Espagne, il connut alors des revers qui mécontentèrent Napoléon qui le mit à l’écart. Il mourut duc de Rivoli et prince d’Essling. Il fut en outre gouverneur des Etats Romains, gouverneur de Toulon puis de Paris.

JPEG - 64.2 ko
Reconstitution de l’acte de décès d’André Masséna - Paris.

Il repose auprès de son compagnon d’armes Lefebvre. Le médaillon qui orne sa tombe est une œuvre de Bosio et de Jacques.
Dans le même tombeau repose son gendre, Honoré Charles REILLE (1775-1860), qui fut également son aide de Camp durant toutes les campagnes napoléoniennes et s’illustra par sa connaissance des milieux militaires. Fait comte et Pair de France, Louis-Philippe en fit un maréchal de France.

Toujours dans le même tombeau repose également André-Charles REILLE (1815-1887), fils du précédent, qui fut général de division et aide de Camp deNapoléon III.


Retour au cimetière du Père-Lachaise


Commentaires